Passer au contenu principal

Les scientifiques se mouillent pour les poissons du Boiron

Une équipe de la Maison de la Rivière a parcouru la rivière et effectué des pêches électriques pour recenser la population.

La Maison de la Rivière organise des pêches électriques afin d'étudier la faune piscicole.
La Maison de la Rivière organise des pêches électriques afin d'étudier la faune piscicole.
Patrick Martin

Si vous aimez flâner le long du Boiron, vous avez peut-être pu les apercevoir sillonner le cours d’eau à la mi-juillet. Des chercheurs de la Maison de la Rivière de Tolochenaz, accompagnés d’étudiants et de jeunes venus donner un coup de main, se sont mouillés afin de poursuivre le suivi biologique du milieu naturel.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.