Le second album du Emile Blues Band fait «La Différence»

MusiqueNé à la Fondation Perceval, à Saint-Prex, l’Emile Blues Band a sorti son deuxième CD, «La différence», au début du mois.

Le groupe Emile Blues Band en plein répétition.

Le groupe Emile Blues Band en plein répétition. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une dizaine de personnes de 20 à 60 ans se pressent joyeusement pour entrer dans les sous-sols de l’un des bâtiments de la Fondation Perceval, à Saint-Prex. Il est l’heure de la répétition hebdomadaire pour l’Emile Blues Band, groupe composé de résidents de l’institution qui œuvre en faveur d’enfants et d’adultes en situation de handicap. «Vous allez voir notre local, il est super. Il est plein d’instruments», se réjouit Ludovic, 33 ans, résident de l’institution Perceval et musicien de l’Emile Blues Band. C’est dans cette pièce isolée par des boîtes d’œufs roses et des rideaux en velours rouge que l’orchestre a enregistré son CD La différence, disponible depuis le 9 décembre.

«Certains jours, nous avons enregistré deux morceaux. C’est beaucoup de boulot, il fallait être très concentré. Nous avions des casques, comme des pros», se remémore Emile, résident, batteur et fondateur du groupe. Il y a dix ans, l’homme de 48 ans, estimant que les animations manquent au sein de l’institution, se met à la recherche de personnes motivées à faire de la musique. Encadrés par trois collaborateurs, les membres de l’Emile Blues Band avaient déjà sorti un album il y a quatre ans.

«Ce CD bouge plus que le premier. Pour les cadeaux de Noël, il va partir plus vite que les bougies», affirme Christian, pianiste. Au menu de La différence, titre de l’une de leurs cinq chansons originales présentes sur le CD, des styles de musique très variés, allant du reggae au blues, en passant par le rap. «Le fait que certaines chansons nous appartiennent nous permet de nous les approprier plus facilement», constate Dominique Diène, éducateur dans le secteur enfants, qui avait été recruté par Emile dès les débuts du groupe.

Une dizaine de concerts

Si les dix résidents se retrouvent une fois par semaine pour répéter, c’est aussi pour se préparer à la dizaine de concerts qu’ils donnent chaque année. «Le but, c’est qu’ils jouent à l’extérieur des institutions, comme à la Fête de la musique à Orbe cette année. Cela nous permet aussi de nous autofinancer», explique Dominique Diène. L’excitation se fait sentir dans la salle de répétition à l’évocation de la scène. «La musique, c’est mon rêve depuis toute petite et j’adore les concerts. Au début j’ai un gros coup de stress et ensuite ça me permet de réaliser beaucoup de choses, raconte Andrea, l’une des chanteuses du groupe. Je me réjouis beaucoup du prochain CD.»

Créé: 23.12.2015, 09h59

Commande

L'album «La Différence» peut être commandé à l'adresse: Dominique.Diene@perceval.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.