Passer au contenu principal

Non sécurisé, un arrêt de bus inquiète Commugny

Le Conseil s’émeut d’un aménagement récemment installé sans protection pour les piétons. Normal, répond le Canton.

A Commugny, la visibilité a été jugée suffisante pour ne pas nécessiter de dispositifs d’aide à la traversée.
A Commugny, la visibilité a été jugée suffisante pour ne pas nécessiter de dispositifs d’aide à la traversée.
Vanessa Cardoso

L’arrêt de bus semble posé au milieu de nulle part. Derrière, des champs. En aval et en amont, pas l’ombre d’un trottoir. En face, un quartier de Commugny riche en villas familiales et, entre deux, la route de Divonne, axe cantonal venant de Chavannes sur lequel dévalent les voitures. «Souvent sans respecter la limitation à 70 km/h», s’inquiétait un élu lors de la dernière séance du Conseil communal, à laquelle étaient conviés Federico Molina, chef de la planification au Service cantonal des routes, et Alain Delacrétaz, voyer pour la région Ouest.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.