Sir Norman Foster pourra réaliser son projet à Vincy

UrbanismeAprès un premier refus, le Conseil communal de Gilly a accepté de modifier son règlement pour que l’architecte construise un local d’archives.

Le projet de Norman Foster est prévu à l'arrière du château de Vincy, où il avait monté une immense tente en 2009 pour fêter son arrivée.

Le projet de Norman Foster est prévu à l'arrière du château de Vincy, où il avait monté une immense tente en 2009 pour fêter son arrivée. Image: STEPHANE ROMEU (arch.)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sir Norman Foster ne fait pas ce qu’il veut sur ses propriétés entourant son magnifique château à Vincy, hameau de la commune de Gilly. Dans un verger situé à l’arrière du château, il souhaitait construire un bâtiment semi-enterré, de 9 m de haut, pour ses archives et l’exposition de ses travaux connus dans le monde entier. Cela nécessite l’élaboration d’un nouveau plan partiel d’affectation (PPA) pour passer le terrain de la zone agricole en zone constructible. En juin 2017, le Conseil communal de Gilly a refusé, jugeant le bâtiment trop haut. Depuis, le PPA a été modifié, limitant la hauteur des constructions à 4,5 m. Soumis une seconde fois au vote ce mardi, il a été accepté, mais quelques opposants peuvent encore faire recours.

Syndic de Gilly, Denis Dumartheray précise que ce classement en zone constructible a sa contrepartie. Une autre parcelle appartenant à Norman Foster, constructible en villas pour une cinquantaine d’habitants, a été dézonée. «Ce qui nous arrange bien car nous avons déjà atteint notre quota de droits à bâtir.» (24 heures)

Créé: 20.06.2018, 20h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.