Des sirènes dans les eaux d’Etoy

InsoliteDepuis novembre dernier, la première école romande de sirènes a installé ses quartiers à la piscine de la GEMS Academy à Etoy.

Plongée au cœur d'un cours facultatif de sirènes donné à Pully par Sylvie Besson, qui enseigne désormais cette nage à Etoy.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«C’est très chouette, c’est comme si tu pouvais voler sous l’eau. Ça fait rêver!» s’exclame Philippine, 10 ans, qui enfile pour la première fois sa queue de sirène rouge satinée. Autour d’elle, au bord de la piscine, douze autres paires d’yeux sont remplies d’étoiles. Sylvie Besson, présidente de l’association Aquarelle, qui propose depuis novembre dernier des cours de sirènes à la GEMS World Academy à Etoy, est habituée à ce type de réactions. Tout comme Scarlett Johansson dans le prochain film des frères Cohen, la Pulliérane de 47 ans présente des spectacles de sirènes depuis une dizaine d’années. Ayant constaté que ces écoles de natation d’un tout nouveau genre voyaient le jour à l’étranger, mais aussi à Lucerne ou encore à Soleure, Sylvie Besson a concrétisé le désir de proposer cette activité en Suisse romande.

«L’idée d’enseigner cette nage m’est venue en voyant le regard émerveillé des enfants dans le public, qui pensent souvent que nous sommes des vraies sirènes», affirme Sylvie Besson. Munies de leur monopalme et du costume qui complète l’équipement nécessaire à ce type de natation, les sept petites Ariel en herbe se jettent à l’eau pour apprendre à «onduler».

«Se transformer en triton»

Si la discipline du «mermaiding», venue des Etats-Unis, peut faire rire les plus sceptiques, elle est en réalité assez technique et très physique. De l’avis du spécialiste Christophe Debize, directeur technique du Lausanne Natation, «c’est un équivalent de la natation synchronisée. Les membres inférieurs travaillent beaucoup pour pouvoir se propulser sous l’eau». Le club lausannois ne propose pas ce type de cours, mais l’ancien entraîneur est «favorable à toutes ces activités qui touchent au monde de l’eau».

Pour accéder au bassin d’Etoy, où Sylvie Besson loue la piscine entière à la nouvelle école internationale, il y a deux conditions: avoir 7 ans minimum et savoir nager seul, à la surface et sous l’eau. Un petit téméraire de 7 ans, qui souhaite «se transformer en triton», a ouvert la voie aux garçons. Les cours sont basés sur un concept imaginé par Sylvie Besson, où l’on passe par cinq niveaux successifs de difficulté.

Pas si facile

«On ne s’improvise pas sirène. Il y a tout un travail sur le souffle et il faut avoir une bonne coordination entre le haut et le bas du corps». Ancienne championne suisse de natation synchronisée, Sylvie Besson baigne dans l’univers des sports aquatiques depuis toute petite. Elle, pour qui la technique de la nage papillon, base de la nage de la sirène, les pirouettes ou autres figures subaquatiques semblent faciles, a été surprise de la difficulté à les enseigner aux moniteurs de son association.

«On ne s’improvise pas sirène. Il faut avoir une bonne coordination de tout le corps»

«Je fais aussi de la natation synchronisée. Pour moi, c’est donc instinctif d’ouvrir les jambes pour nager. Mais avec la queue de sirène, tu ne peux pas. C’est difficile, mais super quand même», concède Cindy, 13 ans. A la fin des soixante minutes, les jeunes filles, épuisées, ont toujours le sourire aux lèvres. «On est dans la magie et c’est ce que j’aime. Je suis une créative, j’ai des projets longs comme les deux bras et les deux jambes. Je voudrais pouvoir développer tout cela», espère Sylvie Besson.

Etoy, piscine de la Gems World Academy La Tuilière, 18. Dates des cours et inscriptions: www.spectacle-aquarelle.ch

(24 heures)

Créé: 02.02.2016, 08h11

Scarlett Johansson en sirène dans «Hail, Caesar!», le nouveau film des frères Cohen.

Bande-annonce «Hail, Caesar!»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...