Solidarité inédite entre la Ville de Nyon et ses habitants

EntraideLa Commune collabore avec un groupe de citoyens qui a créé une carte interactive permettant aux personnes confinées de localiser des bénévoles et des services.

Bénévole, Pavithra Ameya a amené des courses à Dominique Berthoud.

Bénévole, Pavithra Ameya a amené des courses à Dominique Berthoud. Image: ODILE MEYLAN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Quand on a vu toutes ces propositions d’aide aux personnes confinées sur Facebook, on s’est dit qu’il fallait les regrouper pour éviter qu’elles se perdent dans le flux du web, et on a trouvé cette idée de carte interactive», raconte Fabien Wulff-Georges, un des trois citoyens, avec Patrick Buchs et Niall Macpherson, à l’origine du groupe Nyon Solidarité & Entraide Coronavirus, créé il y a quelques jours. Leur page FB cartonne, mais Patrick Buchs, conseiller communal, précise bien que leur action n’aurait pas atteint son but sans la précieuse collaboration de la Ville de Nyon.

«Regrouper les propositions de bénévoles et les services sur une carte numérique, c’est bien, mais il y a de nombreux aînés qui n’ont pas internet, qui ne sont pas connectés à Facebook, ou qui ne savent pas utiliser ces outils, relève le conseiller communal. Nous ne pouvons pas toucher tout le monde, alors que la Commune a les noms et adresses de tous les seniors. Elle peut savoir qui est dans le besoin mais elle n’a certainement pas le personnel disponible suffisant pour leur amener les courses, des repas, des médicaments et pour s’occuper des déchets. En s’alliant, nous sommes beaucoup plus efficaces.»

La Ville de Nyon a effectivement envoyé un courrier (2680 touchant 3600 personnes) à tous les aînés pour leur proposer ses services au moyen d’une permanence téléphonique et d’une adresse e-mail. Quand elle reçoit une demande d’aide, la Ville peut utiliser la carte interactive du groupe citoyen pour rechercher un bénévole ou un magasin qui livre à domicile. «Le gros avantage de cette carte, c’est que nous pouvons facilement trouver quelqu’un qui se trouve à proximité», précise Christophe Bornand, chef du Service de la cohésion sociale à Nyon.

Pavithra Ameya Simpson a rejoint Nyon Solidarité & Entraide depuis une semaine pour proposer son aide. «J’ai été contactée par la Ville de Nyon qui voulait savoir si elle pouvait donner mon numéro à deux dames qui habitent près de chez moi. J’ai bien entendu accepté. Samedi, j’ai fait les courses pour ces dames. Elles m’ont remercié mille fois. C’est incroyable de voir qu’en une semaine, tout cela s’est mis en place! Et ça réchauffe le cœur de savoir qu’il y a autant de personnes prêtes à aider.»

Vu le succès croissant de cette démarche (plus de 100 bénévoles inscrits à ce jour), la collaboration entre le Commune et ce groupe d’habitants s’est accentuée. Patrick Buchs ne cache pas que son équipe est fatiguée. «Nous avons beaucoup de travail pour assurer le suivi des demandes et le travail des bénévoles. En plus des courses, il y a aussi les chiens à promener, la gestion des déchets, le soutien pour les cours… La Commune a été d’accord de nous mettre à disposition deux de ses collaborateurs en renfort. C’est un formidable partenariat, auquel on n’était pas habitué.»

Du côté de l’Administration communale, Christophe Bornand s’en réjouit également. Il y voit une conséquence des nombreuses démarches participatives proposées à Nyon et de la politique des aînés mise en œuvre dans le but de permettre aux habitants de s’approprier leur destin. «C’est une excellente démonstration de bon sens collectif.» Autant les citoyens qui ont lancé le groupe Facebook que la Commune de Nyon espèrent que cette solidarité et les liens de proximité nés dans cette période de crise perdurent une fois que le coronavirus aura disparu.

Créé: 26.03.2020, 07h27

Infos utiles

Permanence Nyon
Tél. 022/316-40-61
Lundi à vendredi de 9h à 12h
email: seniors@nyon.ch et

facebook.com/groups/nyoncovid/

Articles en relation

À Missy, la jeunesse fait les courses, la commune fait la banque

Solidarité Dans le cadre de la pandémie de coronavirus, commune et jeunesse proposent aux personnes dans le besoin de faire leurs courses à crédit. Plus...

«C’est une chance de pouvoir faire une différence, même si c’est épuisant!»

Soigne ta solidarité Dre Katia Jaton, PhD, MER& Privat-Docent, FAMH en microbiologie médicale et cheffe de laboratoire du diagnostic moléculaire de l'institut de microbiologie du CHUV. Plus...

«S’il n’y a pas de solidarité maintenant, il faut fermer l’humanité»

Communauté Les initiatives d’entraide fleurissent pour soulager la vie pratique en ces temps de pandémie Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.