Passer au contenu principal

Et si la statue de Jules César s’offrait un toit?

Un nouveau postulat se penche sur l’avenir de la place coiffant le Musée romain.

C’est une «place vide», selon la municipale nyonnaise de l’Urbanisme, Fabienne Freymond Cantone. Vide, mais pas sans histoire. Située là où se dressait la basilique romaine, l’esplanade Jules-César est connue de tous les Nyonnais. Mais elle «n’existe pas, c’est un non-lieu, une absence», expliquait le conseiller Vert Pierre Wahlen en septembre dernier, alors qu’il déposait un postulat demandant la réhabilitation de cette zone.

Sous des colonnes romaines

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.