La syndique de Chigny ne terminera pas la législature

Autorités Claire Richard a annoncé sa démission mercredi, à six semaines de la passation de pouvoir avec son successeur. Explications.

Claire Richard a annoncé mercredi qu'elle quittait ses fonctions de cheffe de l'Exécutif de Chigny.

Claire Richard a annoncé mercredi qu'elle quittait ses fonctions de cheffe de l'Exécutif de Chigny. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A six semaines de la fin de la législature, Claire Richard jette l’éponge. La syndique de Chigny a annoncé mercredi qu’elle quittait son poste après dix-huit ans au sein de l’Exécutif, dont cinq à sa tête, rapporte le Journal de Morges.

Pour quelles raisons l’élue, qui avait renoncé à briguer un nouveau mandat, a-t-elle pris cette décision, alors qu’elle s’apprêtait à passer le flambeau à son successeur, Charles-Henri de Luze? «Je me retrouve avec quatre collègues à l’ego plutôt développé, qui ont tous été réélus pour la prochaine législature. Il est difficile de trouver une place dans ce contexte, glisse Claire Richard. Cela ne sert à rien de s’accrocher. J’ai donc repris ma liberté.»

A noter que la cheffe de l’Exécutif quittera également ses fonctions de présidente de Région Morges et de membre du comité de l’Association de la région Cossonay-Aubonne-Morges (ARCAM). «Région Morges était d’accord de me maintenir à la délégation pour une année encore, mais Chigny me l’a refusé, déplore-t-elle. C’est un peu contre-productif, vu que le Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), que j’ai beaucoup suivi, sera signé en décembre.»

Délestée de ces mandats, Claire Richard ne compte toutefois pas lâcher la chose publique pour autant, puisqu’elle reste députée au Grand Conseil, au sein des Vert’libéraux. Côté professionnel, elle envisage de retourner à son métier d’écrivain public.

Créé: 20.05.2016, 15h30

Articles en relation

Chigny entamera la mue de son coeur début avril

Urbanisme Le bâtiment abritant les locaux de l'administration communale sera démoli puis reconstruit. Le Conseil a validé un crédit extrabudgétaire de 3,55 millions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.