La Télévision nyonnaise est presque sauvée

VoteLe Conseil communal de Nyon a accepté de financer NRTV. La chaîne du district est presque pérennisée.

Les élus nyonnais ont été convaincu par les programmes proposés par NRTV depuis septembre.

Les élus nyonnais ont été convaincu par les programmes proposés par NRTV depuis septembre. Image: Vanessa Cardoso/Archive

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est un soulagement. Et pas qu’un peu! Le résultat est clair, flamboyant.» Au bout du fil, le responsable du projet de sauvetage de NRTV, Christophe Rasch, savoure. La veille, lundi soir, le Conseil communal de Nyon avait très largement accepté, pour la chaîne, de bourse délier.

«Quelle belle soirée!»

Syndic de Nyon et président de Communyon (association détentrice de la concession), Daniel Rossellat est tout aussi heureux: «Quelle belle soirée!» En débloquant les 300'000 francs demandés dans le préavis (240'000 pour le fonctionnement et 60'000 pour les investissements), les élus éclaircissent l’avenir d’une chaîne presque condamnée au début de l’été dernier.

Par 65 oui contre seulement 17 oppositions, et sans grandes discussions, l’organe délibérant a donc plébiscité la chaîne régionale. «C’est un très bon signal envoyé à toutes les communes que nous solliciterons», poursuit le syndic. Un signal très important même, dix jours avant un vote similaire à Gland, le 4 février prochain. Le Conseil devra en effet se prononcer sur un montant total de 175'000 francs.

Soulagement

«On ne débouchera pas le champagne avant ce vote, mais la tendance est positive», se réjouit Christophe Rasch, tout en mesurant le chemin parcouru depuis septembre et le lancement des nouveaux programmes. «On restera jusqu’en juin dans cette zone de transition, le temps de boucler le financement et de mettre en place une organisation durable pour la rentrée de septembre.»

Même objectif pour Daniel Rossellat: «Si Gland accepte, on pourra assurer l’avenir de la chaîne. Son visage et la diversité de ses programmes dépendront de ce que l’on obtiendra auprès des communes du district.» Une tournée des popotes prévue pour ce printemps.

Créé: 26.01.2016, 20h05

Articles en relation

Le plan de Nyon pour pérenniser sa télé régionale

Média Le chef-lieu pourrait verser 240'000 francs par année à Nyon Région Télévision, à conditions que les autres Communes du district participent aussi. Plus...

Gland veut assurer un avenir durable à la télé régionale

Télévision La Municipalité déposera jeudi au Conseil une demande de crédit pour financer NRTV. Plus...

Gland ne renonce pas à soutenir la chaîne de télé régionale

Médias La Municipalité souhaite rencontrer le comité de NRTV pour évoquer l'avenir de la chaîne, qui cherche des fonds. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.