Les trains se croiseront bientôt en gare de Chigny

RailLes travaux de génie civil de la future station de croisement viennent de s’achever. Elle permettra aux MBC de passer à la cadence à la demi-heure

A l'avenir, il y aura davantage de trains qui circuleront sur la ligne Morges-Bière.

A l'avenir, il y aura davantage de trains qui circuleront sur la ligne Morges-Bière. Image: Patrick Martin - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A l’extérieur, la nouvelle gare de croisement de Chignyest terminée. Le bâtiment a été construit, tout comme les deux quais. Mais à l’intérieur, c’est une autre paire de manches. Le chantier, qui a démarré en mai dernier, n’est pas encore achevé.

«Nous venons de finir les travaux de génie civil, se réjouit Daniel Pasche, chef du secteur ferroviaire aux Transports de la région Morges-Bière-Cossonay (MBC). Il nous reste encore à installer la signalisation, la gestion de la sécurité ainsi que toute la partie électrique qui permettra de commander la gare à distance depuis Bière. Ces travaux devraient durer jusqu’au mois de novembre.»

Pour la compagnie de transports, la construction de cette nouvelle gare est essentielle pour son secteur ferroviaire. Elle permettra en effet de passer à la cadence à la demi-heure sur la ligne Morges-Bière dès l’introduction du nouvel horaire CFF, en décembre 2015. Et, pour franchir cette importante étape, les MBC n’ont pas lésiné sur les moyens. Le chantier a été devisé à près de 11 millions de francs. «Pour l’instant, le budget est tenu et nous n’avons pas eu de mauvaises surprises», poursuit Daniel Pasche.

A ce gros investissement s’ajoute encore celui de l’achat de quatre nouvelles rames, pour la coquette somme de 35 millions de francs. Une acquisition qui permettra non seulement de suivre la future cadence mais aussi de renouveler certains trains qui arrivent en bout de course.

Pour l’entreprise, le jeu en vaut la chandelle puisqu’elle ambitionne d’augmenter la fréquentation de 30% sur cet axe dans les trois prochaines années. En 2013, ce ne sont pas moins de 700 000 personnes qui ont emprunté cette ligne. «En règle générale, chaque hausse de cadence implique une fréquentation accrue de la part des usagers», conclut-il. (24 heures)

Créé: 01.01.2015, 17h17

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.