Passer au contenu principal

Les travaux mettent les commerçants morgiens dans l’impasse

Une ville criblée de chantiers décourage les clients à se rendre dans les enseignes de la Coquette.

Les chantiers fleurissent un peu partout à Morges.
Les chantiers fleurissent un peu partout à Morges.
Vanessa Cardoso

Il n’y a pas que les automobilistes qui subissent les nombreux travaux en ville de Morges (24 heures du 14 août). Les commerçants essuient également des dommages collatéraux. À commencer par les enseignes présentes dans le secteur de la gare, en chantier depuis plus de deux ans avec la construction du Quartier des Halles et de l’Îlot Sud, où un millier de nouveaux habitants poseront leurs valises d’ici à 2021. «L’impact a été assez important, assure Bernard Domon, le patron du McDonald’s situé dans le bâtiment des CFF. Notre chiffre d’affaires a diminué de plus de 10%. Nous subissons les nuisances liées directement aux réalisations en cours, mais aussi l’accès limité à la place de la Gare, où il n’est plus possible de se parquer. Nous avons réussi à conserver la présence des étudiants à midi, mais nous avons perdu beaucoup de clientèle le soir. De plus, des marginaux se sont déplacés près de notre restaurant depuis le début des travaux. On espère que cette situation n’est que provisoire, car c’est compliqué.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.