Trois cambrioleurs arrêtés après une course-poursuite

La CôteLes auteurs d’un cambriolage à Gland ont été interpellés à la suite d’une course-poursuite de Chavannes-de-Bogis à Divonne (F).

ARC/Jean-Bernard Sieber - A

ARC/Jean-Bernard Sieber - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois jeunes Croates ont pris la fuite lorsqu’une patrouille de la gendarmerie vaudoise a voulu procéder à un contrôle, jeudi vers 15h45. Ils se trouvaient dans un véhicule immatriculé en France stationné dans un sentier interdit à la circulation, à proximité du centre commercial de Chavannes-de-Bogis.

Les gendarmes, en véhicule banalisé, ont alors pris en chasse les fuyards partis en direction de la frontière. Le véhicule suspect à alors commis plusieurs manœuvres risquées pour tenter de fuir la police, telles que prendre des giratoires à contresens ou des dépassements alors que des véhicules arrivaient en face, relate la gendarmerie dans son communiqué.

Intervention de la brigade canine

La police vaudoise a perdu les fuyards à la frontière, mais les gendarmes français ont procédé à des recherches à Divonne-les-Bains où la voiture suspecte a été retrouvée. La chienne Norah de la police vaudoise est également intervenue sur les lieux et a pu suivre une piste depuis la gare de Divonne jusqu'à un parc à l'avenue de Mont-Mussy. Les gendarmes français ont alors interpellé trois suspects et ont retrouvé un coffre-fort forcé provenant d’un cambriolage à Gland.

Les trois individus, des Croates vraisemblablement âgés de 14 à 18 ans domiciliés dans un camp de gitans à Avignon, ont reconnu les faits et ont été remis aux autorités judiciaires suisses.

Créé: 31.08.2012, 14h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.