Passer au contenu principal

Le tueur d’Ashleigh avait déjà serré le cou d’autres femmes

Un an après la mort de la jeune femme étranglée par son ami, le procureur a bouclé son enquête. Il exclut le meurtre passionnel.

La jeune femme vivait au centre-ville de Morges. Le lendemain du drame, le meurtrier présumé se serait enfui en sautant de la fenêtre du premier étage.
La jeune femme vivait au centre-ville de Morges. Le lendemain du drame, le meurtrier présumé se serait enfui en sautant de la fenêtre du premier étage.
Philippe Maeder - A

Le drame a été découvert il y a un an jour pour jour dans un petit appartement au cœur de Morges. C’est là qu’on a retrouvé le corps d’Ashleigh, décédée une semaine auparavant. Une violente dispute avec son compagnon aurait conduit à la mort par strangulation de la jeune femme de 25 ans. Plus de deux semaines après, l’homme avouait son crime.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.