Passer au contenu principal

L’UDC remporte le 19e siège du district de Nyon

Les forces de la députation sont stables, hormis pour le parti agrarien. Gérald Cretegny, syndic de Gland, perd son siège.

Thierry Dubois, médecin ORL, permet à l'UDC de récupérer le quatrième siège perdu en 2012.
Thierry Dubois, médecin ORL, permet à l'UDC de récupérer le quatrième siège perdu en 2012.
Ebinger

L’UDC sort grand gagnant des élections dans le district de Nyon. Le parti est le seul à augmenter sa députation, puisqu’il gagne le 19e siège attribué pour la première fois à l’arrondissement. Les trois sortants feront désormais le voyage à Lausanne avec Thierry Dubois, le médecin de Gilly qui a quitté la Municipalité l’été dernier pour se consacrer à l’élection cantonale. «J’apporte une diversité à notre groupe, car je ne suis pas issu des métiers de la terre comme mes futurs collègues», analyse le membre du comité centrale suisse de l’UDC. Son parti récupère par ailleurs le siège perdu en 2012.

Dans les autres groupes, on se félicite du maintien de l’électorat. Le PLR, qui ne présentait que deux sortants, a réussi à placer six élus. Une belle victoire pour le groupe de centre-droite. Catherine Labouchère a joué à merveille son rôle de locomotive électorale. Elle est la mieux élue de tout le district. «Mon score me fait plaisir, reconnaît-elle. C'est la preuve que le travail paie.» Catherine Labouchère permet ainsi à la présidente du PLR de Gland, Marion Wahlen, au municipal de Nyon Maurice Gay, à la présidente de l’AdCV Josephine Byrne Garelli et à l’ancien syndic de Coppet Pierre-André Romanens d’entrer au Grand Conseil.

Le perdant du jour est par contre le syndic de Gland Gérald Cretegny (Alliance du centre). Il perd son siège pour face à Serge Melly, qui avait élu sur la liste PLR il y a cinq ans. «Nous savions entre lui et moi qu’il y avait un risque de n’être pas réélu, résume le candidat malheureux. Serge a bénéficié d’une visibilité supérieure en briguant le Conseil d’Etat. Quant à moi, je vais me consacrer à mes autres mandats.»

Les deux députés verts lib’et les quatre socialistes conservent leur siège, tout comme le vert Olivier Mayor. Ce dernier sera accompagné à Lausanne par Didier Lohri. Le syndic de Bassins créée la surprise. Le trublion de la politique régionale, qui avoue des tendances anarchistes, saura-t-il entrer dans le costume de député? Dans tous les cas, il a boosté le vote écologiste dans les hauts du district. A noter que son homologue de Commugny Odile Decré manque son élection pour 11 voix.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.