Passer au contenu principal

Un vigneron vaudois lance ses deux Réserves de la Quarantaine

Vincent Graenicher a monté l'opération en une semaine et vend les cuvées mardi sur Qoqa et sur son site.

Vincent Graenicher et ses deux Réserves de la Quarantaine, en blanc et en rouge.
Vincent Graenicher et ses deux Réserves de la Quarantaine, en blanc et en rouge.
DR

Les vignerons vaudois souffrent de la quarantaine, eux qui vendaient aux restaurants ou par le biais de salons et de dégustations. Chacun tente de trouver des moyens d'écouler ses précieuses bouteilles, par exemple en offrant le port et la livraison. Mais nos premiers coups de sonde disent que les commandes suivent peu.

À Tartegnin, Vincent Graenicher n'échappe pas à la règle. Et il a eu l'idée de monter un coup promotionnel. En sept jours, il a donc élaboré deux Réserves de la Quarantaine, en l'occurrence des vins qu'il avait déjà mis en bouteilles. Il a réussi à réaliser deux étiquettes particulières et à les utiliser sur ces deux vins. Et, pour toucher un vaste public, il a convaincu le site Qoqa de les mettre en vente ce mardi.

«Nous espérons que ces flacons sauront amuser tous ceux qui se retrouvent confinés chez eux. Parce qu’une bouteille de vin a toujours été un marqueur de temps, nous espérons que celui-ci se boira aussi dans un futur meilleur», explique le vigneron-encaveur à la tête des Domaines Es Cordelières à Mont-sur-Rolle et de Penloup à Tartegnin.

Le blanc est un Grand Cru 2018 de Mont-sur-Rolle, «chasselas de gastronomie», en reconversion bio (15 fr.). Le rouge est un gamay 2018 Grande Réserve de Tartegnin, issu d'une vigne aux rendements limités à 4 dl/m2, élevé en barrique (21 fr. 50).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.