Contre les vols, Biscotte veut un garde à demeure

VinzelDans son entrepôt, le maraîcher veut loger un garde. Pour éviter les nombreux cambriolages.

Laurent Zwygart, patron de Biscotte, a tout tenté contre les cambrioleurs. Pour l'instant en vain.

Laurent Zwygart, patron de Biscotte, a tout tenté contre les cambrioleurs. Pour l'instant en vain. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«On a tout essayé, espérons que cette solution soit la bonne.» Patron du maraîcher Biscotte, à Vinzel, Laurent Zwygart explique sa demande de pouvoir aménager un appartement dans ses locaux bordant l’autoroute: 2500 m2 visités «au minimum une fois par an» par des cambrioleurs. «Une présence humaine en permanence les dissuadera peut-être.»

Des voleurs qui cassent tout sur leur passage. «Ils n’ont évidemment pas grand-chose à trouver ici, mais en général, ils n’épargnent ni nos systèmes informatiques ni notre central téléphonique.» Du coup, l’entreprise se retrouve «en panne» durant 24 à 48 heures. «Une nuit, on s’est fait voler un camion. Ils l’avaient ensuite utilisé comme bélier contre une banque de Mies.»

Autre projet de l’entreprise, à l’enquête depuis la semaine dernière: la transformation en logements du hangar historique, à l’entrée ouest de Vinzel. «L’idée est de loger essentiellement nos employés. Il y aurait 11 studios et appartements (2 et 4 pièces), que nous espérons pouvoir terminer à l’automne 2017.»

Créé: 15.02.2016, 20h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.