Ce week-end, les habitants de la Redoute s’inventent un théâtre

NyonSamedi et dimanche se jouera «Le fil». Au cœur du quartier nyonnais, chez et par ses habitants.

Mustafa Kadri accueillera les spectateurs dans son épicerie. D’autres le feront chez eux. Quant aux détails, «on garde la surprise», insiste la conceptrice du «Fil».

Mustafa Kadri accueillera les spectateurs dans son épicerie. D’autres le feront chez eux. Quant aux détails, «on garde la surprise», insiste la conceptrice du «Fil». Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Lorsque la Ville et l’Usine à Gaz sont venues nous présenter le projet, je n’ai pas hésité.» D’ailleurs, lorsqu’il s’agit de son quartier, le patron du Marché de l’Etraz, Mustafa Kadri, assure ne reculer devant rien. Alors accueillir entre ses étals les spectateurs du Fil et leur offrir sourire et spécialités kosovares, «c’était naturel». Et comme en plus, c’est pour l’art…

«Nous construisons un souvenir commun, dont nous avons tous été acteurs dans le quartier»

Comme lui, ils sont dix-sept habitants du quartier, âgés de 6 à 69 ans, à avoir répondu à l’appel du pied, en mars dernier, de la Commune et de l’Usine. Un saut dans l’inconnu pour tous, à qui il a fallu bien expliquer le concept: faire du quartier une œuvre d’art, et leur proposer d’être acteurs de cet «objet artistique contemporain». Pas en récitant du Proust, mais plutôt en cuisinant une madeleine. Quoique…

Pas de règle précise

«Il n’y avait pas de règle précise, explique Marie-Aude Guignard, conceptrice et metteuse en scène. L’idée est vraiment que les participants présentent au public une activité de leur quotidien qu’ils aiment faire.» Donc, ça pourrait être chanter du Proust en s’accompagnant au ukulélé, tout en servant des madeleines. Ou jardiner, faire un jass, un barbecue, jouer Suisse-Albanie sur PlayStation… «Après, il s’agit de mettre tout cela en scène, d’habiller cette réalité.» Car si, après les deux séances d’information de mars, certains sont arrivés avec un concept bouclé, d’autres projets ont nécessité plus de discussions.

Dimension sociale

Au bout du compte, sept étapes jalonneront les pérégrinations du public samedi et dimanche. Dans un salon, une cuisine, un restaurant… «Chaque spectateur recevra un guide, avec des textes racontant ce qu’il verra. Ce sera parfois suggestif, l’idée est en tout cas de poser un décor, d’orienter le regard des gens.» Chacun pourra ensuite juger ce qui fait de cette expérience une œuvre d’art. «Tout est dans la perception, le ressenti.»

Ce qui est certain, en tout cas, c’est la dimension sociale revendiquée par le projet. «C’est un trait d’union dans le quartier, se réjouit Christophe Vallar, travailleur social à la Redoute. Les liens sociaux ne sont pas toujours évidents ici. Nous construisons un souvenir commun, dont nous avons tous été les acteurs.»


«Le fil»
Samedi et dimanche à 13 h 30 et 16 h 30. Rendez-vous 30 minutes avant à côté du Marché de l’Etraz. Entrée 10 fr., gratuite jusqu’à 12 ans. Durée: une heure.

Créé: 09.06.2016, 19h58

Articles en relation

Le quotidien des habitants sera mis en lumière à Nyon

Vie de quartier Un projet artistique créera du lien social dans le quartier Redoute-Etraz. Les habitants seront les héros d'une oeuvre d'art. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.