Le Zoo La Garenne fait ses adieux à ses animaux exotiques

Le VaudLe nouveau parc n’accueillera que des espèces européennes. Les animaux exotiques ont été replacés ou le seront bientôt.

L'iguane Goliath quittera le zoo.
Vidéo: ANETKA MÜHLEMANN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avachi sur une branche de son terrarium, Goliath savoure ses derniers jours à La Garenne. Cet iguane vert vif est l’un des derniers animaux exotiques encore présents au zoo de Le Vaud. Car le nouveau parc, qui ouvrira ses portes le 19 mars prochain (lire ci-contre), présentera uniquement des espèces européennes. «Il s’agit de l’une des quatre missions premières du zoo», rappelle Raoul Feignoux, biologiste.

Seulement voilà, au fil des années, l’institution a accueilli toutes sortes de pensionnaires venus de contrées lointaines. «Le zoo a recueilli des animaux dont les propriétaires ne pouvaient plus s’occuper ou des espèces saisies aux douanes», précise le biologiste. Ces derniers mois, l’équipe a donc dû faire marcher son carnet d’adresses pour recaser les extra-européens, soit un peu plus de trente individus.

Aucune euthanasie

Au terme de mois de recherches intensives de nouveaux foyers, l’équipe a réussi à placer la grande majorité d’entre eux, principalement dans des parcs zoologiques de Suisse romande et alémanique. Par exemple, les tortues ont rejoint le centre spécialisé de Chavornay, ce lundi. «Cette démarche représentait un réel défi car une grande partie de nos pensionnaires présentent des handicaps. Mais les institutions ont joué le jeu», observe Raoul Feignoux. Seules quelques bêtes ont été placées chez des particuliers: les chèvres naines (originaires du Tibet) ou les octodons du Chili, qui font partie des NAC (nouveaux animaux de compagnie). «Notre objectif était de n’euthanasier aucun animal», souligne Oscar Gillard, soigneur, chargé des placements.

«Notre objectif était de n’euthanasier aucun animal»

A quelques jours de la fermeture de l’ancien zoo, seuls quelques locataires attendent encore de trouver de nouvelles pénates, à l’instar de Goliath: un orvet des Balkans, un lézard ocellé ou encore cinq octodons du Chili. «Il est plus difficile de placer certaines espèces, mais nous y parviendrons sans problème», assure Oscar Gillard.

Rapaces en pension

Les pensionnaires exotiques ne seront pas les seuls exilés. Faute d’argent, certains espaces destinés aux espèces européennes n’ont pas encore été créés dans le nouveau parc. En attendant de pouvoir prendre leurs aises dans une volière flambant neuve, les chouettes hulottes et les faucons crécerelles sont partis en pension au Centre de réadaptation des rapaces (CRR), à Genève. Quant aux chouettes harfangs, elles s’envoleront pour le Zoo de Crémines, dans le canton de Berne. «Nous avions prévu une volière pour le couple, mais nous allons finalement y installer les buses et les milans, explique Raoul Feignoux. Comme les neuf individus sont handicapés, il aurait été plus difficile de leur trouver un nouveau toit.» (24 heures)

Créé: 28.01.2016, 19h26

Week-end de nostalgie

L’équipe de La Garenne oscille entre soulagement et nostalgie. Ce week-end, le zoo de Le Vaud, fondé en 1965 par Erwin Meier, fermera définitivement ses portes. Mais ce sera pour mieux renaître dans un parc cinq fois plus vaste, juste de l’autre côté de la route. Pour marquer le coup, l’équipe du zoo invite les visiteurs à venir dire au revoir au vieux parc tout au long du week-end, lors de journées portes ouvertes. Les pensionnaires déménageront progressivement dans leurs nouveaux foyers dans le courant du mois de février et accueilleront le public dès le 19 mars – jour de l’inauguration. Le public aura notamment l’occasion de déambuler dans la plus grande volière d’Europe, culminant à une altitude de 28 mètres.

Articles en relation

Dernière ligne droite pour le Zoo La Garenne

Faune Le parc animalier de Le Vaud fermera ses portes le 31 janvier et rouvrira le 19 mars, dans un espace cinq fois plus grand. Plus...

Le Zoo La Garenne choie la faune depuis 50 ans

Le Vaud Fondé en 1965 par Erwin Meier, le parc fête son jubilé ce week-end. Retour sur une aventure qui a bien failli s’achever il y a dix ans. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...