Passer au contenu principal

WASHUP, la start-up de blanchisserie jeune

Serhat Acig un jeune Vaudois, lance son entreprise de blanchisserie entièrement conçue autour d'une plateforme web. Une nouveauté dans le domaine.

WASHUP, la start-up lancée par Serhat Acig, offrira ses services de blanchisserie à Yverdon-les-Bains et dans neuf localités (Cheseaux-Noréaz, Pomy, Cuarny, Chamblon, Montagny, Gressy, Grandson et Villars-Epeney) qui l’entourent.
WASHUP, la start-up lancée par Serhat Acig, offrira ses services de blanchisserie à Yverdon-les-Bains et dans neuf localités (Cheseaux-Noréaz, Pomy, Cuarny, Chamblon, Montagny, Gressy, Grandson et Villars-Epeney) qui l’entourent.
Selma Memic

À l’heure où les start-ups fleurissent un peu partout et pour toutes sortes de biens et de services, toujours plus de jeunes rêvent de se lancer à leur tour. Serhat Acig, 21 ans, fait partie de ceux qui n’ont pas eu peur de faire le saut, ou plutôt qui ont tourné les risques à leur avantage.

Après un premier apprentissage en informatique, il change de voie et entame un second apprentissage d’employé de commerce et suit des cours du soir pour se perfectionner dans la création de sites web. Les discours des entrepreneurs américains présentant leur concept, qu’il écoute à longueur de journée, serviront de déclic. « Je regardais les vidéos où ils présentaient de nouveaux concepts et cela me fascinait. J’ai tout de suite su que moi aussi je voulais créer quelque chose qui serait utile», confie-il. Sa chambre devient alors le sanctuaire de son imagination, dans lequel va naître WASHUP. Il s’installe un bureau, un petit frigo pour les longues soirées de travail, mais surtout ne compte pas ses heures. « Quand je rentre le soir du travail, ma deuxième journée commence ! » ajoute le jeune entrepreneur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.