Lausanne Marathon victime de ventes sauvages de nougats

VaudDes individus qui se prétendent fournisseurs officiels de la course collectent de l’argent auprès des clients des terrasses.

Le Lausanne-Marathon se déroule ce dimanche 28 octobre

Le Lausanne-Marathon se déroule ce dimanche 28 octobre Image: SIEBER - archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les gens nous appellent ou nous écrivent. On nous reproche de collecter des fonds en importunant les clients qui sont attablés aux terrasses, mais ce n’est pas nous!» Josette Bruchez se désespère. Chaque année, c’est la même rengaine pour la coorganisatrice du Lausanne Marathon: des individus peu scrupuleux vendent des nougats ou des amandes grillées à la sauvette en se faisant passer pour des membres de son équipe. Et l’image de la manifestation en pâtit.

Cela fait bien dix ans que le scénario se répète, trois semaines environ avant la tenue de la manifestation sportive. Une cliente du Major Davel, à Cully, s’en est récemment ouverte sur les réseaux sociaux. «Si, alors que tu bois ton café tranquillement au bord du lac, tu te fais aborder par des individus avec un panier de nougats et des amandes grillées à vendre au profit du Lausanne Marathon, décline leur offre!!! Ce sont des malhonnêtes.»

Des individus particulièrement culottés puisqu’ils assurent collecter de l’argent au profit des enfants qui courront ce dimanche 28 octobre. «Nous n’organisons aucune course pour eux le jour du marathon cette année. Et ces personnes disent qu’elles sont nos fournisseurs officiels de nougats. Elles ont même des petits drapeaux suisses. Elles sont bien outillées», se désole Josette Bruchez.

Les vrais faux vendeurs de nougats écumeraient jusque dans les campagnes et adapteraient même leur discours en fonction des différentes manifestations qui se tiennent sur l’arc lémanique. Selon la coorganisatrice de Lausanne Marathon, il s’agirait de Français.

À la police cantonale vaudoise, on assure ne pas avoir connaissance de ce phénomène, sans doute parce que les personnes qui se font gruger ne portent pas plainte, étant donné les faibles sommes en jeu. «Il faut pourtant ne pas hésiter à simplement nous signaler ce genre d’agissements qui, s’ils se répètent, nous conduiront à sensibiliser la population», explique Olivia Cutruzzolà, porte-parole à la police cantonale.

Reste que, sur le moment, comment réagir correctement si on se trouve confronté à ces vendeurs visiblement bien organisés? «Essayez de voir à qui vous avez affaire en leur posant une ou deux questions. Vous pouvez toujours demander une carte officielle de l’organisation qu’ils disent représenter, mais ils peuvent aussi bien l’avoir falsifiée. En principe, les organisations ne procèdent pas de la sorte pour collecter des fonds. Dans le doute, abstenez-vous et téléphonez à la police», conseille la porte-parole.

Créé: 25.10.2018, 16h10

Articles en relation

À Lausanne, le Marathon devient un élément de stratégie touristique

Course à pied Fini la course au nombre d’inscrits. L’épreuve lausannoise mise sur le confort, la performance et les émotions. Plus...

Le Lausanne Marathon perturbera la circulation

Événement Des restrictions de trafic et de parcage sont annoncées avant la course du 28 octobre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.