« Non aux élections du sang»

Syriens de SuisseDes Syriens de Suisse manifestent à Lausanne contre l’élection présidentielle en Syrie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelque deux cents Syriens de Suisse ont manifesté mardi après-midi devant la cathédrale de Lausanne pour protester contre la tenue de l’élection présidentielle dans leur pays ravagé par plus de trois ans de guerre.

Aux cris de «Non aux élections du sang», ces hommes et ses femmes, parmi lesquels se trouvaient de nombreux demandeurs d’asile, ont dénoncé cette «mascarade électorale» organisée par le régime de Bachar el-Assad dans les zones qu’il contrôle et dont le résultat est connu d’avance.

«Plus qu'Allah à implorer»

Les manifestants ont aussi lancé un slogan venu de la ville martyre de Homs et qui dit toute l’amertume de ce peuple oublié de la communauté internationale et dont les djihadistes ont confisqué la révolution: «Votre silence nous tue, nous n’avons plus qu’Allah à implorer» .

Prenant la parole devant les manifestants, le professeur François Burgat, chercheur au CNRS et grand spécialistes de la Syrie, a rappelé avec insistance qu’il fallait absolument distinguer la lutte légitime du peuple syrien pour la démocratie de la guerre «parasite» que mènent les djihadistes de tous bords sur la terre de Syrie.

Plus de détails dans notre édition de demain.

Créé: 03.06.2014, 15h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.