A 100 ans, Montriond fait un retour sur image

CommémorationLe collège lausannois fêtera son centenaire à la fin du mois d’avril. Un blog recueille d’ici là les photos, témoignages et souvenirs de ceux qui ont passé par là

Le collège de Montriond a accueilli des réfugiés belges entre l'automne 1914 et sa première rentrée, au printemps 1915. L'école de cuisine aménagée au sous-sol leur servait de cantine.

Le collège de Montriond a accueilli des réfugiés belges entre l'automne 1914 et sa première rentrée, au printemps 1915. L'école de cuisine aménagée au sous-sol leur servait de cantine. Image: DR/Ville de Lausanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mars 1915, le collège flambant neuf de Montriond ouvre ses portes pour sa première rentrée scolaire, avec dix-sept classes de 48 élèves et une école de cuisine au sous-sol. Aujourd’hui, les 800 élèves d’antan et les apprenties ménagères ont laissé la place à quelque 250 écoliers lausannois. Pour conter ces cent ans, les enseignants de l’établissement ont lancé un blog sur lequel ils invitent tous les «anciens» à déposer leurs souvenirs.

«En parallèle, nous travaillons avec les élèves autour du passé, explique Floriane Nikles, enseignante à Montriond. Etait-ce mieux avant? Ils auront l’occasion de s’immerger dans une école en noir et blanc, pour terminer sur l’école qu’ils connaissent, de toutes les couleurs.» Les filles de 6P ont été plongées en 1954 pour les besoins de l’émission de la RTS C’était mieux avant? autour de l’école. Le Noël du collège s’est déroulé autour d’un sapin orné de pommes et de vraies bougies, et la chantée traditionnelle récompensée par une distribution d’oranges! Des thèmes de réflexion seront proposés régulièrement, comme par exemple la «journée sans écran»…

Ces préparatifs déboucheront sur trois jours de fête, du 27 au 29 avril prochain, pendant lesquels les élèves guideront le public à la découverte de leur école. L’année du centenaire sera clôturée par un bal public le 27 juin.

Ce regard dans le rétroviseur ne sent pas la poussière et semble plaire aux têtes blondes du IIIe millénaire. «Il y a une marelle dans la cour dont personne ne se souciait. Hier, j’ai vu des enfants y jouer», sourit Floriane Nikles.

Déposer vos souvenirs: www.100ans-montriond.ch, dans la boîte aux lettres du collège (av. de Milan, 1006 Lausanne) ou au 021 616 00 49. (24 heures)

Créé: 15.03.2015, 16h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.