A 14 ans, il construit un modèle réduit de la «Ficelle»

PullyUn jeune Vaudois a fait une réplique fonctionnelle de la locomotive de l'ancien métro de Lausanne. Inauguration samedi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans l'atelier d'entretien du MiNi-Train de Pully, Jérémie Fraefel effectue les derniers réglages de sa locomotive, une copie de celle de la «Ficelle», à l'échelle 1/8. Fruit de centaines d'heures de travail, le véhicule tractera ses premiers passagers samedi (dès 13h), à l'occasion de son baptême sur le circuit de 420 mètres qui jouxte le port.

L'engin blanc et bleu témoigne de la passion du Lausannois de 14 ans pour la mécanique ferroviaire. Un penchant nourri durant l'enfance par son grand-père avec lequel il feuilletait diverses publications et «prenait tout le temps le métro». Mais pour construire à partir des plans fournis par les TL, l'adolescent a pu bénéficier de la complicité de son père, adepte de bricolage et mécène pour quelque 4000 francs.

Dirigé avec un télécommande d'avion
Débutée à Pâques, la réalisation de la voiture-pilote a nécessité patience (98 pièces rien que pour le pantographe!) et ingéniosité. «Le plus dur, c'était de faire la partie électrique, et surtout la télécommande, confie le garçon. C'est une chose qui n'existait pas (ndlr: le réseau du MiNi Train est piloté depuis le poste d'aiguillage) et qu'on a dû inventer». La solution? Adapter du matériel initialement prévu pour les avions miniaturisés.

A peine achevé, le modèle réduit conduit à de nouveaux projets. Côté hobby, il y a la fabrication des wagons de la même rame et l'expérimentation de sa réplique sur d'autres circuits, tels le Swiss Vapeur Parc au Bouveret. Côté profession, Jérémie Fraefel semble avoir été conquis par le métier de mécanicien: «Je voudrais faire conducteur de train et plus particulièrement au MOB, soit au Chemin de fer rhétique.»

(24 heures)

Créé: 20.09.2013, 14h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.