Passer au contenu principal

2020 élèves vaudois célèbrent l'esprit olympique à Lausanne

Le stade Pierre-de-Coubertin a été le théâtre ce jeudi d'une cérémonie marquant le top départ de plusieurs mois de festivités autour des JOJ 2020.

Manifestation symbolique à un peu plus de 100 jours du coup d’envoi des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) Lausanne 2020.

Une opération symbolique de grande envergure a eu lieu ce jeudi après-midi au stade Pierre-de-Coubertin à Lausanne pour marquer le top départ de plusieurs mois de festivités autour des Jeux olympiques de la jeunesse.

Quelque 2020 élèves issus de 17 établissements scolaires vaudois y ont en effet présenté une chorégraphie géante inspirée des sports des Jeux Olympiques d'hiver. Les élèves ont ensuite formé, avec les drapeaux de chaque commune, l’image du territoire cantonal. 184 élèves complétaient le tableau en portant les couleurs des autres régions, cantons et pays impliqués: le Valais, les Grisons et la France.

Image: Etat de Vaud
Image: Etat de Vaud

Ensuite a eu lieu une remise de drapeaux des JOJ aux représentants de plus de 300 communes vaudoises. Des drapeaux qui partiront ensuite dans ces communes où ils seront hissés comme symbole de la préparation de la société civile à l'accueil de cette manifestation.

La flamme olympique, depuis mercredi soir à Lausanne, a enfin été présentée aux élèves des écoles vaudoises. Une vasque officielle des JOJ de Lausanne 2020 a été allumée par le jeune sportif Thibault Métraux de Leysin, spécialiste de short track.

Présence de plusieurs personnalités politiques

Cette cérémonie symbolique se déroulait en présence de plusieurs personnalités du monde sportif et politique.

Parmi eux, Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO), les conseillers d'Etat Cesla Amarelle, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), Philippe Leuba, chef du Département de l'économie, de l'innovation et du sport (DEIS), le syndic de Lausanne Grégoire Junod et la présidente du Comité des JOJ2020 Virginie Faivre.

Pour rappel, la flamme est arrivée d'Athènes mercredi en fin de journée. Après un premier arrêt à l'aéroport de Genève, le feu venu de Grèce a continué son trajet en train jusqu'à Lausanne où il est arrivé sans encombre à 22h12. C'est ensuite direction la caserne des pompiers de Lausanne que la flamme s'est dirigée. Les soldats du feu ont en effet la tâche de veiller sur elle jusqu'au début des épreuves sportives en janvier prochain.

Elle a été allumée mardi matin au Stade panathénaïque d'Athènes, en Grèce, au cours d'une cérémonie traditionnelle (Vidéo ci-dessous).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.