Une centaine de métiers présentée à plus de 3000 gymnasiens

UNILLe Forum Horizon ‘15 permet aux jeunes de tout savoir sur les différentes études et professions. Rencontres.

Le Forum Horizon '15 accueille pendant deux jours plus de 3000 gymnasiens de 2e année.
Vidéo: Igor Cardellini

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis jeudi, l’Amphimax et l’Amphipôle de l’UNIL grouillent de gymnasiens de 2e année venus écouter une des 130 conférences données par des professionnels. But de ces deux jours du Forum Horizon’15: répondre à la curiosité de celles et de ceux qui devront choisir prochainement un domaine professionnel.

«La plupart des salons de ce genre sont axés sur les études, tandis que le Forum Horizon met en avant des métiers grâce aux conférenciers qui viennent parler bénévolement de leur profession», explique Anne-Lise Knezevic, responsable du forum.

Journaliste ou théologien?

Gymnasiens, mais aussi étudiants en maturité professionnelle ou apprentis ont ainsi congé d’école afin de pouvoir s’inscrire aux conférences, données hier et aujour­d’hui. Et, parmi les domaines qui attirent le plus de monde, citons les métiers du marketing, la police scientifique, la gestion hôtelière et d’autres boulots liés aux médias ou à la publicité.

Les professions d’avocat, de journaliste, de psychologue attirent aussi un grand nombre de jeunes dans les auditoires souvent bondés où quelques retardataires écoutent debout le conférencier.

En revanche, les notaires, les théologiens, les historiens, les flight attendants font visiblement moins rêver les gymnasiens. «Ceux qui s’inscrivent aux conférences sur des métiers très pointus savent en général de quoi il s’agit et sont souvent déjà très intéressés, poursuit Anne-Lise Knezevic. Alors que ceux qui vont écouter un exposé plus généraliste veulent simplement se faire une idée. C’est la raison pour laquelle, dans tous les domaines très spécifiques, il y a souvent moins d’inscrits.»

Et force est de constater que les 3300 jeunes présents sur les deux jours que dure le forum ne sont pas venus pour boire des cafés ou taper le carton. «C’est ma cinquième participation à ce forum et l’intérêt des gymnasiens est exceptionnel. Ils sont très attentifs», explique Valérie Denisart.

La quadragénaire donnait jeudi une conférence sur le métier d’éducateur de l’enfance. «Tout ici est très bien organisé. Grâce aux stands des différentes filières de formation, les jeunes peuvent obtenir toutes les informations concernant les études à effectuer pour accéder au métier qui les intéresse.»

39 stands d’écoles

Il suffit qu’un auditoire se vide de ses occupants pour que les 39 stands d’écoles se trouvent vite envahis par une foule de gymnasiens. A grand renfort de porte-clés, de balles en caoutchouc ou de bonbons, les différentes hautes écoles et filières de formation tentent d’attirer cette population d’étudiants en devenir.

«Ce qui m’intéresse, ce sont les métiers en lien avec les médias: journalisme, cinéma, art, explique Maéva Bussard, en 2e année au Gymnase de Nyon. Mais je veux aussi connaître précisément la longueur des études à effectuer et les futurs débouchés.»

Un aspect qui tient à cœur à Florian Isoz. Ce jeune homme de 18 ans est un des apprentis – ils sont moins nombreux que les gymnasiens – qui assistent aux conférences: «Ce n’est pas parce que je fais une formation de trois ans que je vais forcément m’arrêter là. Je trouve important de prendre connaissance des différents études et débouchés qui pourraient s’offrir à moi après mon apprentissage.»

Piquer la curiosité, c’est précisément le but de ces deux jours de forum. Sans oublier les trois conférences thématiques qui permettent de mieux appréhender la vie de futur étudiant. (24 heures)

Créé: 13.02.2015, 06h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.