Passer au contenu principal

4,48 millions pour une ville de Lausanne moins bruyante

Les élus ont débloqué l’argent nécessaire à la mise en place du 30 km/h la nuit. Le sort des urgences préoccupe alors que 30 000 habitants devraient mieux dormir.

Un panneau installé dans la rue qui relie la Riponne au centre des Congrès de Beaulieu lors du test inital.
Un panneau installé dans la rue qui relie la Riponne au centre des Congrès de Beaulieu lors du test inital.
DR

C’est une révolution de sa mobilité nocturne que Lausanne vivra. La nuit, les automobilistes seront bientôt amenés, sur une grande partie du territoire, à rouler à 30 km/h. La mesure présentée il y a quelques mois passait mardi soir à la moulinette du Conseil communal. Celui-ci ne s’est pas privé d’en débattre, durant deux heures.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.