A la demande des élus, Lausanne montera un «plan climat»

LausanneLe Conseil communal a renvoyé ce soir à la Municipalité deux postulats en vue d'un programme contre les émissions de CO2 et d'une accélération sur les objets en lien avec le climat.

Le syndic, Grégoire Junod, a fait valoir que Lausanne était déjà largement engagée dans la lutte contre le changement climatique.

Le syndic, Grégoire Junod, a fait valoir que Lausanne était déjà largement engagée dans la lutte contre le changement climatique. Image: PHILIPPE MAEDER/A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que le parlement cantonal a déclaré l'urgence climatique ce printemps, la Ville de Lausanne n'a pas encore franchi ce cap symbolique. Dans deux textes, le conseiller d'Ensemble à Gauche Johann Dupuis et la Verte Sara Gnoni demandent respectivement un «plan climat» et un ralliement à l'urgence d'agir, comme le clament les jeunes qui manifestent dans la rue.

Johann Dupuis fait valoir que le réchauffement est documenté par les scientifiques depuis la fin des années 70. Mais, dit-il, ce qui est inédit, c'est la mobilisation sociale. Il réclame un plan d'action pour Lausanne qui permette d'aller à la rencontre des objectifs énoncés au niveau international. Le conseiller rappelle que les «échelles d'action» vont du local à l'international.

La proposition de sa collègue Sara Gnoni impliquerait, de son côté, de donner toute la priorité aux projets municipaux en lien avec la problématique climatique. Elle viendrait en appui du «plan climat», qui, à son tour, apporterait une consistance à la déclaration lausannoise d'urgence climatique.

Lors du débat qui a suivi, des élus, notamment de l'UDC et du PLC, ont émis des doutes. Pour Anita Messere, membre d'Ecopop, seule une action sur la natalité peut faire avancer les choses et la Suisse, tête d'épingle, ne peut avoir une influence sur le climat. La PLR Françoise Longchamp ne cache pas quant à elle un certain scepticisme: «Je suis entourée de scientifiques. Certains mettent en doute les conclusions du GIEC et parlent même de l'arrivée prochaine d'une ère glacière.»

Plus prosaïquement, Valentin Christe (PLC) estime que la notion d'urgence appliquée aux objets en lien avec le climat est douteuse: «Tous les préavis de la Ville répondent aux exigences du développement durable. Déclarer l'urgence poussera chacun à y aller avec sa problématique prioritaire.»

Mais la majorité du groupe bourgeois, en tête duquel le PLR, veut se montrer sensible à la question. Matthieu Carrel, chef de groupe, estime à sa juste valeur la «portée symbolique» d'une déclaration d'urgence climatique, d'autant plus si elle est appuyée par un «plan climat».

En fin de débat, le syndic, Grégoire Junod, a commencé par saluer l'action de la rue qui permet de «mettre le focus» sur la question. On va plus loin, désormais, que le débat général sur le développement durable. Mais il fait valoir que des mesures sont déjà en cours: «Evitons de penser que tout commence demain.» Par ailleurs, la lutte contre le réchauffement se fait sur le long cours: «Lausanne y est sensible depuis longtemps et a déjà engagé des politiques fortes.»

Le socialiste annonce la sortie prochaine d'un préavis, une feuille de route, rassemblant toutes les politiques publiques en matière de climat. Le Conseil communal a fini par voter et accepter les deux postulats à une forte majorité. Les textes seront étudiés par la Municipalité.

(24 heures)

Créé: 12.06.2019, 21h42

Articles en relation

Les parlements mal pris face à l’urgence climatique

Politique Le réchauffement bouscule les élus. Dans les hémicycles, la notion d’urgence est interprétée de diverses manières. Réactions. Plus...

Zurich refuse de déclarer l'état d'urgence climatique

«Grèves du climat» La Ville de Zurich a répondu mardi à une pétition déposée par des jeunes activistes, portant sur les mesures de lutte face au réchauffement climatique. Plus...

Climat: Aubonne répond à l'urgence par la prudence

Environnement Un élu a tenté de faire de sa ville la première de Suisse romande à décréter l'urgence climatique. Il devra patienter. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.