Astérix, Hugo Pratt et Tardi eux aussi lessivés par les intempéries

LausanneLes pluies diluviennes du 11 juin ont causé des dégâts à la librairie Raspoutine à Lausanne. Des sérigraphies vont tout droit à la poubelle!

Lorenzo Pioletti, patron de Raspoutine, estime les sérigraphies endommagées par la pluie.

Lorenzo Pioletti, patron de Raspoutine, estime les sérigraphies endommagées par la pluie. Image: ODILE MEYLAN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lorenzo Pioletti tente de faire bonne figure. Il parle beaucoup. Il plaisante. Comme à son habitude, diront les fidèles de sa Libraire Raspoutine, à Lausanne depuis 1994. Sauf que cette fois, à le regarder de plus près, le cœur n’y est pas vraiment. Son temple de la BD situé en bas de Marterey, la rue qui a vu un torrent furieux emporter avec lui les pavés par dizaines, n’a pas été épargné par les intempéries exceptionnelles du 11 juin dernier. L’eau s’est engouffrée dans ses caves par un soupirail utilisé jadis pour déverser le charbon. Astérix et ses copains de bulles, entreposés au sous-sol, ont été lessivés.

«Ici, c’est le centre de tri.» Lorenzo Pioletti ne sait plus trop où donner de la tête en ce lundi matin. Deux employés d’une maison d’assurance font la navette entre sa cave et le magasin du rez-de-chaussée, les bras chargés de trésors en papier: des sérigraphies signées et numérotées d’Hugo Pratt, de Loisel, d’Uderzo, de Juillard, de Frank Pe…

Le libraire estime les dégâts d’un regard, d’une main qui effleure la trame. Il consigne l’œuvre sur un registre. Puis le verdict tombe: dans la pile de gauche, celles qui feront l’objet d’une prochaine vente au rabais; dans la pile de droite, celles qui finiront tout droit à la poubelle. «Je me souviens de toutes ces affiches, de ces œuvres uniques et de ces dessins. Je sais quand et pourquoi je les avais achetés. C’est un cauchemar», confie Lorenzo Pioletti dans un sourire qui ne trompe personne. «C’est ma retraite que vous voyez. On va dire que je la prends de manière très anticipée.»

Deux ventes au rabais

Pour le libraire, le deal des assurances est clair: les œuvres jetées à la poubelle seront remboursées. Quant à celles qui ont souffert de l’humidité mais qui peuvent toujours intéresser des amateurs éclairés, elles seront bradées à la moitié de leur valeur dans une première vente d’ici à la fin du mois. Une seconde pourrait être organisée à la rentrée, pendant le festival lausannois BDFIL. Le solde sera, là encore, remboursé par les assurances.

Parmi les œuvres sauvées des eaux figure notamment un portfolio édité pour les 60 ans de carrière d’Uder­zo en 2005. Il n’en existe que 33 exemplaires. Celui de Lorenzo Pioletti porte le numéro 22. Il renferme six sérigraphies signées. Valeur à neuf: 25'000 francs. Il y a aussi cet autre portfolio d’André Juillard («Black et Mortimer») et ses 50 planches. Il n’en existe que 99 exemplaires. Ou cette sérigraphie de Jacques Tardi («Les aventures d’Adèle Blanc-Sec»). «Tous supports confondus, il y a environ trois cents pièces qui ont été endommagées par la pluie.» Le montant des dégâts atteint près de 150'000 francs.

Créé: 02.07.2018, 17h23

Articles en relation

Après l'orage, le casse-tête du relogement

Lausanne Les locataires d’un immeuble sans électricité et sans eau chaude, après l’orage du 11 juin, font face à une situation complexe. Plus...

Les intempéries font les pieds aux Lausannois

Pluie Le déluge du 11 juin, dont la note dépasse les 10 millions, a fait boire la tasse aux escalators et aux ascenseurs, à la gare CFF notamment. Plus...

Une crue centennale et des inondations record

Intempéries Le violent orage qui a frappé Lausanne lundi soir a fait de lourds dégâts, mais aucun blessé. La police a reçu des centaines d’appels; les pompiers des milliers. L’armée a offert son aide Plus...

Après Lausanne, Genève essuie des trombes d’eau

Intempéries De nombreuses inondations touchent ce mardi soir Genthod, Versoix et Veyrier. Plus...

Yverdon fait face aux intempéries

Inondation À 22h, le SDIS Nord vaudois avait été alarmé 146 fois en raison d'inondations. Les pompiers travailleront toute la nuit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...