Au Capitole, qui fait quoi, qui paie quoi?

LausanneLe grand cinéma, désormais sous la houlette d'une fondation, s’offre une mue à 18 millions.

La Capitole augmenté d'une petite salle et lieux de projection pour la Cinémathèque rouvrira ses portes en 2023.

La Capitole augmenté d'une petite salle et lieux de projection pour la Cinémathèque rouvrira ses portes en 2023. Image: Chris Blaser

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les élus lausannois ont, mardi dernier, massivement accordé leur soutien à la transformation du cinéma Capitole. Ils ont en effet accepté de donner 5 millions de francs de subvention pour financer les travaux, déjà en cours, de la plus grande salle de cinéma de Suisse. C’est la Fondation du Capitole, créée en juillet 2019, qui en bénéficie.

De cette somme, 4 millions seront prélevés dans le Fonds du développement durable, notamment alimenté par la taxe sur l’électricité. Un point du montage financier qui a fait tiquer les élus, sans qu’ils décident d’y changer quoi que ce soit.

Un plan mutualisé

La part lausannoise des frais devait au départ être de 8 à 9 millions de francs et non 5. «Nous avons pu considérablement réduire les moyens qu'injecte la Ville de Lausanne dans ce projet parce que nous avons pris le temps d’obtenir un plan mutualisé avec le Canton, la Confédération et une série de partenaires privés.» Lesquels, et pour quel montant?

Le syndic Grégoire Junod se lance dans l’explication tout en précisant que «c’est compliqué et simple à la fois». Un million vient du Canton, auquel s’ajoutent 850000 francs répartis entre 2017 et 2022. La Ville cautionne par ailleurs un emprunt de la Fondation du Capitole jusqu’à 11 millions. «Mais nous comptons sur la Loterie romande, par exemple, et d’autres mécènes et partenaires privés pour pouvoir réduire l’emprunt au maximum.»

Des intérêts et amortissements attendus

De cet emprunt au montant encore inconnu découleront des intérêts et amortissements. Ils sont estimés, au plus haut de la fourchette, à 600'000 francs de versements annuels. De nouveau, le Canton offrira son soutien. Tout comme la Confédération, à hauteur de 300'000 francs par an. En plus de son fort apport historique à la Cinémathèque. «On n’a jamais aussi bien mutualisé les coûts pour un projet culturel d’une telle ampleur», se réjouit Grégoire Junod.

Pour ce qui est de la gouvernance, trois entités se partagent le site. Le terrain restera la propriété de la Ville. L’exploitation du Capitole est, elle, du ressort de la Fondation de la Cinémathèque suisse. Un droit distinct et permanent de superficie est donné à la Fondation du Capitole, qui gérera donc le bâtiment. Et c’est à cette dernière que les financements privés peuvent être destinés.

Olivier Steimer à la présidence

La Fondation du Capitole est présidée par Olivier Steimer, ex-président de la BCV, membre du conseil d’administration de la banque Lombard Odier et président de la Fondation du musée cantonal des beaux-arts (MCBA).

Sont également membres du conseil de fondation: Catherine Labouchère, par ailleurs présidente de la Fondation de soutien à Plateforme 10, Jean Studer, ex-président du Festival international du film fantastique de Neuchâtel et président de la Cinémathèque suisse, Grégoire Junod et Michael Kinzer, chef du Service de la culture.

Créé: 22.01.2020, 07h14

Articles en relation

Lausanne: le Capitole ferme ses portes pour trois ans de travaux

Culture La salle obscure entame le chantier qui la transformera en Maison du cinéma. Plus...

Le capitole lancera sa grande mue en 2019

Patrimoine Le cinéma lausannois va être transformé, pour 18 millions de francs. Mise à l’enquête début 2019. Plus...

Le Capitole obtient le soutien des élus lausannois

Conseil communal Le vénérable cinéma de l'avenue du Théâtre fera l'objet d'une étude pour sa rénovation et son agrandissement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.