Avec le froid, les sans-abri pourraient manquer de lits

PrécaritéMère Sofia ne proposera pas d’accueil de nuit cette année. Oscar Tosato aiderait les églises qui proposeraient leur aide.

Pour accompagner la fermeture de l'abri PC situé à la Vallée de la Jeunesse, la Ville a ouvert l'Etape, un hébergement d'urgence de 50 places pour l'hiver, dans l'ancienne Guesthouse proche de la gare.
Vidéo: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«C’est le sujet qui m’empêche de dormir: de savoir que je n’ai pas de solution pour tout le monde.» Oscar Tosato, municipal PS de la cohésion sociale, voit arriver la période de l’année la plus difficile pour sa fonction. C’est en effet lui qui a la charge de l’accueil des plus démunis. Et donc d’assurer que les personnes sans-abri ne dorment pas à l’extérieur lorsque les nuits deviennent glaciales.

Mardi soir, il était interpellé à ce sujet par Claude Calame (Ensemble à Gauche) et Ilias Panchard (Verts). L’occasion d’apprendre que Le Répit, la prestation de la Fondation Mère Sofia lancée l’hiver dernier qui permettait aux démunis de passer la nuit au chaud, sans pour autant pouvoir bénéficier d’un lit, ne sera pas reconduite cet hiver. «La fondation n’a pas désiré reprendre», explique Oscar Tosato. Le déplacement de la soupe populaire dans un nouveau quartier, au chemin des Avelines, a dissuadé la fondation. La logistique nécessaire aux deux types d’accueil constitue aussi un frein. Enfin, «le besoin, selon leur constat, n’existe pas. Il faudrait des lits.»

Oscar Tosato explique avoir contacté une Église pour l’encourager à proposer l’accueil qu’offrait Le Répit. Il n’a «pas encore de réponse positive», dit-il. Il a ajouté, pour répondre à Alain Hubler (Ensemble à Gauche) qui lui demandait comment il pensait trouver des lits supplémentaires en cas de besoin, que «les Églises peuvent décider d’ouvrir leurs salles de paroisse. S’il y en a cinq qui le font, nous avons une solution! Et je suis prêt à donner quelque chose à des Églises qui feraient ces propositions.»

Car du point de vue de la Ville, aucun nouvel abri ne pourra être ouvert cet hiver. Question de moyens. Un nouveau lieu «c’est 500'000 francs par année, relève Pierre Conscience. Pas grand-chose, pour la dignité d’avoir un toit sur la tête.»

Mais c’est trop. «L’an dernier, dit Oscar Tosato, j’ai pu ouvrir avec la Fondation Mère Sofia pendant trois mois Le Répit parce qu’on avait trouvé une compensation: l’Espace de consommation sécurisé n’était pas encore ouvert. Cette année, ça va être un peu plus serré, je le dis honnêtement.»

Pour rappel, l’abri PCi de la Vallée de la Jeunesse et ses 50 lits – 25 en cas de déclenchement du plan grand froid – est remplacé par l’abri, situé Sous-Gare, à la place de l’ancienne guesthouse. Ce dernier peut compter jusqu’à 61 places.

(24 heures)

Créé: 08.11.2018, 18h21

Articles en relation

[VIDÉO] Des SDF passeront l’hiver dans l’ancien Guesthouse

Lausanne La Ville accueillera 60 sans-abri à l’Étape, dans le quartier sous-gare, dès novembre. Fini le Bunker de la Vallée de la Jeunesse. Plus...

Pas un temps à laisser un SDF dehors

Lausanne En prévision de la vague de froid polaire qui va s’abattre sur la Suisse, les autorités déclenchent le plan Grand Froid. Plus...

Lausanne ouvre un abri de plus pour sauver les SDF du froid

Grand froid Après avoir déjà élargi son dispositif d'accueil vendredi, la Ville ajoute 40 places à la Rouveraie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.