Charles Aznavour s'installe à St-Sulpice

VaudLe chanteur est en train de faire rénover une villa à quelques centaines de mètres du bord du lac, pour y habiter près de son fils cadet

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les travaux vont bon train au chemin des Ramiers, à Saint-Sulpice. Des ouvriers s’affairent à rénover une villa d’apparence modeste qui va bientôt accueillir l’une des légendes vivantes de la chanson, celui que les Américains ont surnommé le «Sinatra français». Charles Aznavour, qui fêtera ses 88?ans dans onze jours, a en effet jeté son dévolu sur la commune vaudoise de 3200 âmes et sur une parcelle de terrain sise à quelques centaines de mètres du bord de lac.

La maison concernée ne possède que deux niveaux. Elle ne donne pas directement sur le Léman. Le chantier a démarré il y a environ six mois.

A Saint-Sulpice, les voisins sont au courant de la venue prochaine de l’interprète des Comédiens, de La bohème ou d’Emmenez-moi. Elle ne suscite presque aucun commentaire. Daniel Mange, professeur honoraire de l’EPFL, dont la maison se trouve un peu plus haut, souligne tout de même: «A son âge, se mettre à construire, je trouve que cela dénote une belle jeunesse. Je lui tire mon chapeau.»

Quant au syndic Jean-Charles Cerottini, il se déclare tout simplement heureux de la nouvelle. «Je ne sais pas s’il nous régalera de ses chansons, sourit-il. Mais nous ferons tout pour qu’il puisse jouir de la tranquillité qu’offre notre commune.»

Plus près du fils cadet

De source sûre, Charles et son épouse, Ulla, ne font pas que rénover une maison. Ils vont aussi en construire une sur la même parcelle, de l’autre côté d’une future piscine. Cette seconde demeure sera destinée à Nicolas Aznavour, fils cadet du chanteur, qui habite déjà à Saint-Sulpice et travaille actuellement à l’EPFL en tant que premier assistant. Ce spécialiste des mécanismes énergétiques du cerveau y effectue un séjour post-doctoral au sein de la Faculté des sciences de la vie.

C’est notamment pour être plus proches de ce fils que le chanteur et sa femme veulent émigrer en terre vaudoise. Le déménagement serait prévu en juin. Une information confirmée par les ouvriers à Saint-Sulpice, qui ajoutent que la construction de la seconde villa va débuter le mois prochain.

Hors de Genève Le couple Aznavour a plusieurs fois changé de domicile ces dix dernières années. Jusqu’à présent ces errances étaient cependant limitées au canton de Genève. Une région chère à son cœur, qu’il avait surnommée «mon Paris en province», et dans laquelle il résidait depuis près de trente-cinq?ans.

Jointe hier par nos confrères de La Côte, Ulla Aznavour confiait: «A Saint-Sulpice, nous serons très bien, grâce notamment à la proximité du lac. Nous pourrons promener nos chiens en toute tranquillité.» (24 heures)

Créé: 11.05.2012, 11h31

Articles en relation

Charles Aznavour, itinéraire d’un artiste doué

Chanson Il rêvait d’une dernière tournée à travers le continent nord-américain, sur le territoire de sa «marraine» Liza Minnelli, dans le souvenir de ses débuts à Québec dès la fin de la Deuxième Guerre mondiale mais Charles Aznavour, 88?ans, a dû réduire la voilure. Plus...

Aznavour fait salle comble à Los Angeles

Musique Après avoir dû annuler à New York trois dates de sa tournée américaine, Charles Aznavour a donné un concert à Los Angeles et a été chaleureusement applaudi par 6000 spectateurs. Plus...

En pleine forme, Aznavour repart à la conquête de l'Amérique

Chansons A presque 88 ans, bon pied, bon oeil, le monument de la chanson française va entamer une tournée en Amérique du nord qui fera escale à Montréal, Québec, Los Angeles et New York. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.