Des riverains menacent Crissier d’un référendum

UrbanismeLe projet de quartier des Uttins va passer devant le Conseil communal. Celui-ci devra se prononcer sur la levée de 245 oppositions.

Les riverains ont manifesté leurs opposition au projet de plusieurs manières en 2018, dont une pétition et une manifestation en marge du Conseil communal.

Les riverains ont manifesté leurs opposition au projet de plusieurs manières en 2018, dont une pétition et une manifestation en marge du Conseil communal. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Crissier ne manque pas de projets d’urbanisation, mais il en est un qui déchaîne résolument les passions. Présenté l’an dernier, le quartier des Uttins doit sortir de terre sur des parcelles vides près d’un quartier de petites villas. Les riverains n’ont pas tardé à faire entendre leurs craintes, en lançant une pétition et en allant jusqu’à manifester en marge d’une séance du Conseil communal. Au final, la mise à l’enquête s’est soldée par 370 oppositions.

C’est avec ce passif que le plan de quartier va être soumis au Conseil communal le 17 juin prochain. Les élus se prononceront toutefois sur un projet qui n’est plus tout à fait le même qu’il y a un an. Face à la levée de boucliers des riverains, la Municipalité a en effet accepté d’abaisser d’un étage l’ensemble des dix immeubles du futur lotissement. Conçu à l’origine pour accueillir 485 habitants et 50 places de travail, le quartier comptera désormais 383 habitants et 38 emplois.

La concession peut sembler de taille, elle a entraîné le retrait d’une centaine d’oppositions. Mais il en reste encore 245 que le Conseil communal est appelé à lever. Pendant ce temps, la fronde des riverains ne montre pas de signes d’apaisement. «Nous sommes prêts à recourir en justice contre la levée des oppositions, mais il y a aussi l’option du référendum. À elle seule, notre pétition a récolté 800 signatures», avertit André Tharin, dont la maison se situe à proximité du futur quartier.

Opposant de la première heure au projet des Uttins, il assure que l’objectif n’est pas d’interdire toute construction. Il estime toutefois que les riverains n’ont pas été entendus correctement, en dépit de la dizaine de rencontres organisées par les autorités. «Ce n’étaient que des pseudo-séances de conciliation. La Municipalité a décidé unilatéralement d’enlever un niveau aux bâtiments, mais ce n’est pas du tout ce que nous avons demandé! Nous souhaitons que soit organisée une véritable séance de travail avec l’architecte et les propriétaires.» Dans un catalogue de six revendications, une partie des opposants demandent notamment que les immeubles soient construits plus en retrait du chemin qui borde les premières villas du quartier.

«Des architectes et des urbanistes ont travaillé sur ce projet et les riverains viennent nous dire qu’ils peuvent faire mieux. Cela devient compliqué. La question est de savoir qui tient le crayon!»

Le syndic, Stéphane Rezso, se défend quant à lui d’avoir fait la sourde oreille. «Les riverains ont déjà gagné. Nous sommes allés dans leur sens, et ce n’était pas cosmétique.» Malgré la perspective d’une poursuite du bras de fer, il assure ne pas avoir de réponse aux demandes maintenues par les opposants. «Des architectes et des urbanistes ont travaillé sur ce projet et les riverains viennent nous dire qu’ils peuvent faire mieux. Cela devient compliqué. La question est de savoir qui tient le crayon!» (24 heures)

Créé: 03.06.2019, 18h16

Articles en relation

Les voisins du château de Crissier partent en croisade

Ouest lausannois Huitante pétitionnaires s’opposent à la construction de deux immeubles à côté de l’édifice. La fronde arrive sans doute trop tard. Plus...

Le quartier de villas craint la densification à Crissier

Urbanisation Une centaine de riverains s’insurgent contre la création de 280 logements. Une première dans une commune qui multiplie les projets. Plus...

«Crissier n’a jamais eu d’objectif de densification»

Ouest lausannois Un nouveau plan de quartier suscite des critiques sans précédent contre l’urbanisation de la commune. Le syndic y répond. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.