Deuxième test pour le bouquet de tours de Malley

UrbanismeAprès le feu vert au projet Malley-Gare en 2016, Prilly met à l’enquête une nouvelle pièce du quartier, avec deux tours de 85 et 65 m.

Les deux bâtiments en transparence à l’avant-plan de l’image sont ceux planifiés dans le PPA Viaduc. Derrière eux sont représentés les immeubles planifiés pour les projets Malley-Gare et Malley-Gazomètre. Dans son ensemble, le futur quartier de Malley doit comprendre un total de cinq tours.

Les deux bâtiments en transparence à l’avant-plan de l’image sont ceux planifiés dans le PPA Viaduc. Derrière eux sont représentés les immeubles planifiés pour les projets Malley-Gare et Malley-Gazomètre. Dans son ensemble, le futur quartier de Malley doit comprendre un total de cinq tours. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En levant le nez, les habitants de Malley et des alentours verront bientôt apparaître deux curiosités dans le ciel. Pour figurer la hauteur de deux immeubles en projet entre la halte CFF et le viaduc du Galicien, deux ballons seront arrimés à des câbles et flotteront ces prochains jours à 65 m et à 85 mètres du sol. C’est que la planification du futur quartier de Malley aborde un nouveau chapitre, et non des moindres. Lundi, la Municipalité de Prilly a en effet présenté le plan partiel d’affectation (PPA) Viaduc, qui sera à l’enquête du 28 février au 29 mars.

Ce projet est la deuxième pièce à prendre forme dans le vaste puzzle de Malley après le PPA Malley-Gare. Une première étape qui avait fait l’objet de bien des débats au cours d’un référendum en 2016, avec en ligne de mire deux tours d’une hauteur maximale de 63 et 77 mètres. Cela n’avait pas empêché les Prillérans de lui donner leur feu vert à plus de 58%. C’est désormais au tour du PPA Viaduc de se jeter à l’eau, avec deux immeubles de 65 et 85 m. Il devra faire face à d’éventuelles oppositions lors de la mise à l’enquête avant d’être soumis au Conseil communal de Prilly d’ici à la fin de l’année.

85 mètres au lieu de 100
Si tout se passe comme prévu, l’on verra tout d’abord un bâtiment de 65 mètres se greffer à l’extrémité est du centre commercial Malley Lumières, avec à l’intérieur exclusivement du logement. Mais c’est de l’autre côté du chemin du Viaduc que les changements seront les plus notables. Sur la friche qui accueille chaque été la buvette La Galicienne, on verra ainsi se dresser la plus haute tour du quartier de Malley, portant à 40 ou 50% la part de logement dans cette zone. Alors que le bâtiment devait initialement culminer à 100 m, c’est désormais officiel: sa hauteur a été ramenée à 85 mètres, un abaissement qui avait été évoqué dans le cadre du référendum sur Malley-Gare, puis validé courant 2017 par un groupe d’experts chargé d’analyser le PPA Viaduc.

Mais que trouvera-t-on dans cette fameuse tour, outre des appartements? «La première bonne nouvelle, c’est qu’elle abritera un hôtel, se réjouit le syndic de Prilly, Alain Gillièron. C’était pour nous une condition sine qua non, notamment en raison de la fréquentation du futur Centre sportif de Malley.» Autre nouvelle annoncée par l’élu, le bâtiment voisin ne sera pas détruit, mais rénové et continuera d’abriter le Centre de badminton de Lausanne.

Du passage sous le viaduc
L’architecture des bâtiments fera l’objet d’un concours, annoncé pour le courant de l’année 2019. Mais il se doublera aussi d’un concours pour l’aménagement d’espaces publics. «La Galicienne a eu un tel succès qu’il est exclu de ne pas la pérenniser, glisse à ce sujet Alain Gillièron. Ce sera un élément essentiel dans le cahier des charges de ce concours.» Selon le syndic, outre le restaurant, d’autres animations pourraient s’installer au pied de la tour de 85 mètres, mais aussi sous les arches du viaduc. Celles-ci seront en effet ouvertes sur la route de Renens, au nord du quartier, et sur le futur arrêt du tram T1: «Il faudrait que ces arches trouvent une utilité, comme c’est le cas par exemple sous le Grand-Pont, à Lausanne», imagine l’édile.

Outre une présentation publique du PPA le 8 mars (à 19h à la grande salle de Prilly), un atelier participatif sera organisé le 1er mars avec les associations de riverains. Il portera toutefois uniquement sur les aménagements extérieurs. Quant à la hauteur des tours, ainsi que la densité de population du futur quartier, elles pourraient bien ne pas causer de grands débats: «La décision de la population sur Malley-Gare portait aussi sur l’esprit du reste du quartier. Il serait idéaliste d’espérer revenir en arrière», estime notamment Jean-Claude Péclet, de l’association de riverains Avenir Malley. (24 heures)

Créé: 27.02.2018, 07h04

Les projets de développement de Prilly ne s’arrêtent pas à Malley

Le PPA Viaduc n’est qu’un des nombreux projets de développement urbain qui transformeront Malley et Prilly ces prochaines années.

Après avoir été validé dans les urnes à l’automne 2016, le PPA Malley-Gare fait actuellement l’objet d’un concours d’architecture. Il faudra toutefois patienter encore un peu avant de découvrir le visage des deux premières tours qui s’élèveront dans le quartier. La désignation du projet lauréat aura lieu d’ici à la fin de l’année 2018. Quant à la troisième pièce du puzzle de Malley, le PPA Malley-Gazomètre, elle est encore en cours d’élaboration et devrait être mise à l’enquête dans le courant de l’année prochaine.

Mais d’autres quartiers doivent être redessinés sur le territoire de Prilly ces prochaines années. C’est notamment le cas de la zone qui se trouve au nord du viaduc du Galicien, de l’autre côté de la route de Renens. Le plan de quartier Galicien, actuellement à l’étude, prévoit d’y construire davantage de logements alors que le secteur est actuellement en grande partie artisanal. Il est également question d’y aménager une large voie pietonne et arborisée – appelée «voie verte» – qui renforcera la liaison entre le quartier de Malley, au sud, et le reste de Prilly, plus au nord.

Toujours à proximité de Malley, le campus SICPA est un autre projet très attendu dont on pourrait avoir des nouvelles prochainement, croit savoir Alain Gillèron. Enfin, un autre plan de quartier, entièrement dévolu au logement, est également à l’étude sur les parcelles voisines, le long de l’avenue de la Rochelle.

Une voie piétonne et arborisée est en projet pour relier Malley au reste de Prilly. (Image: Belandscape - DR)

Articles en relation

Malley s’apprête à repartir pour deux tours

Prilly Le plan de quartier Malley-Viaduc va bientôt être mis à l’enquête. Le plus haut des bâtiments a été rabaissé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...