A Ecublens, le feu n'a pas encore pu être éteint

IncendieL’incendie a éclaté mercredi après-midi dans un entrepôt qui abrite des carcasses de voitures démolies. Jeudi matin, il était maîtrisé mais pas éteint. La police recommande toujours d'éviter tout déplacement dans le secteur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un immense panache d’une fumée noire et âcre, haut de plusieurs centaines de mètres, assombrissait encore davantage, mercredi en fin d’après-midi, le ciel gris de la commune d’Ecublens. Jeudi matin, la gendarmerie vaudoise interdisait encore tout accès au site de l’entreprise de démolition de voitures Thévenaz-Leduc, situé au bord de l’autoroute A1, entre Lausanne et Genève.


Jeudi dans la matinée, le feu n'avait pas encore pu être éteint
Vidéo: Patrick Martin

Par mesure de précaution, les autorités demandent toujours à la population des districts de Morges et de l’Ouest lausannois de garder portes et fenêtres fermées. Il est interdit de se déplacer dans le secteur avec des véhicules automobiles et il faut utiliser les transports publics. La route de la Pierre est fermée à toute circulation, sauf aux poids lourds qui se rendent dans la zone industrielle des Larges-Pièces à Ecublens. La voie droite et la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute A1, en direction de Lausanne, sont fermées.

Mercredi après-midi, peu avant 16 h, un tas de carcasses de véhicules divers de l'entreprise Thévenaz-Leduc a brusquement pris feu, pour des raisons que l’enquête va désormais tenter de déterminer. Aucun blessé n’est à déplorer, mais la fumée noire, visible loin à la ronde, était tellement dense que la gendarmerie, après avoir lancé un appel pressant à la population d’Ecublens, de Crissier et de Chavannes-près-Renens à garder portes et fenêtres fermées, est allée jusqu’à avertir de la nature du sinistre et de ses conséquences les autorités de l’aéroport de Genève. Le but étant d’éviter que des avions en approche de Cointrin depuis l’est se fassent surprendre par le panache.

Un soin tout particulier a été apporté à la sécurisation des pensionnaires de l’EMS proche du site de l’entreprise. Selon le major Ménétrey, qui commandait la septantaine de pompiers présents sur place, flanqués d’une vingtaine de véhicules, la fumée n’était pas toxique mais pouvait être incommodante. Quant au dégagement de suie, il était, hier en fin de soirée, particulièrement important. Par ailleurs, l’eau additionnée de mouillant utilisée par les pompiers pour tenter de circonscrire le sinistre pouvant provoquer une pollution, des barrages ont également été installés tout autour de l’entrepôt.

Proche des voies de la ligne CFF, l’incendie a provoqué des retards et des suppressions de trains, alors que, sur l’autoroute, les automobilistes qui ralentissaient ont été la cause de quelques accrochages de peu de gravité. Pour permettre le stationnement des véhicules de secours, la voie de droite et la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute A1 en direction de Lausanne, ont été fermées mercredi soir entre Morges et l'échangeur d'Ecublens.

«Nous avons connu une longue panne de l’un des broyeurs, ce qui nous a obligés à stocker davantage de carcasses que d’habitude en attendant qu’il soit révisé, nous a expliqué Dario Balmelli, propriétaire de l’entreprise présent sur place. Nous l’avons fait avec toutes les autorisations nécessaires. Samedi dernier, nous avons connu un début d’incendie au même endroit, qui a pu être rapidement éteint. Je ne m’explique pas comment le feu a pu reprendre cet après-midi, de surcroît sur le sommet d’un tas de carcasses.»

L’entreprise, qui fait partie de l’un des groupes de recyclage les plus importants du pays, a connu un incendie de même nature en octobre 2013 et en 2007.


Vidéo info lecteur / C. G P (24 heures)

Créé: 04.12.2014, 07h32

Info Lecteur – Témoin de l’actu? Informez-nous!

Info Lecteur

Vous avez été témoin d’un événement sortant de l’ordinaire? Mieux: vous l’avez photographié ou filmé? N’hésitez pas et partagez-le avec tous les lecteurs de 24heures.ch! Envoyez-nous vos informations par e-mail à info.lecteur@24heures.ch ou par MMS avec la mention "24 PHOTO", photos ou vidéos au 8000(CHF 1.50 par MMS). Plus...

Articles en relation

Impressionnant incendie chez Thévenaz-Leduc à Ecublens

Sinistre Une halle de l'entreprise Thévenaz-Leduc SA à Ecublens est la proie des flammes depuis jeudi matin. Sur place, 55 pompiers tentent toujours de maîtriser le feu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...