«Il faut bien que quelqu’un s’occupe des toilettes»

Portraits de bénévoles 1/4Tout au long du Venoge festival, découvrez ceux qui le rendent possible. Aujourd’hui, Lionel Crottaz (31 ans) de Ferreyres.

Lionel Crottaz délaisse son entreprise de chauffage sanitaire durant deux semaines pour s'occuper des toilettes, des déchets et du nettoyage au Venoge Festival

Lionel Crottaz délaisse son entreprise de chauffage sanitaire durant deux semaines pour s'occuper des toilettes, des déchets et du nettoyage au Venoge Festival Image: Sylvain Muller

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Il y a deux ans, un copain m’a dit que le festival cherchait un installateur sanitaire pour gérer les toilettes. Comme c’est mon métier, que j’aime ce genre d’événement et que le cadre et l’ambiance sont sympas, j’ai dit oui. Et puis il faut bien que quelqu’un le fasse! Je mets donc de côté mon entreprise de sanitaire et chauffage à Ferreyres pour deux bonnes semaines et je viens m’occuper du montage, de l’entretien des W.-C., puis du démontage.

» Je suis aussi responsable de tout ce qui touche aux déchets et aux nettoyages. Malheureusement, ce ne sont pas les postes de bénévoles les plus convoités (rires). Si quelqu’un veut encore venir nous aider, il sera toujours le bienvenu. En attendant, je tourne du matin au soir: l’an passé, je n’ai pu dormir que 4,5 heures sur les quatre jours du festival. Quand ma femme est venue me voir, j’étais complètement déconnecté, comme dans un rêve. Heureusement cette année ça devrait aller mieux puisqu’on m’a trouvé un binôme.

» Notre mission est de réapprovisionner en papier, de mettre un coup de jet quand c’est nécessaire et de vider les poubelles. On cherche toujours à améliorer les choses, histoire d’avoir quelques minutes pour voir les concerts. On a par exemple beaucoup moins de W.-C. à déboucher depuis qu’on a supprimé les savons et qu’on passe une chaîne à travers les rouleaux de papier. Parce que sinon, il y en a beaucoup qui finissent dans les cuvettes; même chez les filles!» (24 heures)

Créé: 15.08.2017, 22h10

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...