L'EPFL redonne vie à un animal fossilisé

TechnologieDes chercheurs ont développé un robot capable de reproduire les démarches d’un animal vieux de 300 millions d’années.

Baptisé OroBOT, ce robot est capable de reproduire les démarches d'un animal ayant vécu durant l’Ère paléozoïque, soit il y a 300 millions d'années.
Vidéo: OroBOT

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À quoi pouvait ressembler la démarche des vertébrés vivant il y a 300 millions d’années? Marchaient-ils déjà debout sur leurs pattes? Leur allure était-elle semblable aux animaux d’aujourd’hui? Une équipe interdisciplinaire de scientifiques de l’EPFL et de l’Université Humboldt de Berlin vient tout juste de lever le voile sur ces questions.

À partir d’un squelette fossilisé d’un Orobates pabsti, un vertébré situé entre les amphibiens et les reptiles ou les mammifères – et de traces de pas de la même espèce –, les chercheurs sont parvenus à développer un robot capable de reproduire les démarches les plus probables de cet animal ayant vécu durant l’ère paléozoïque. «Cet animal est un candidat parfait pour comprendre l’évolution des vertébrés terrestres, car il est l’ancêtre des animaux qui se développent dans des œufs pondus sur terre, et donc indépendants du milieu aquatique», indique John Nyakatura, professeur à l’Université Humboldt de Berlin.

Cette méthodologie pourra être utilisée pour de futures études sur les transitions dans l’évolution d’autres espèces animales, comme les animaux qui volent ou qui galopent.

Créé: 16.01.2019, 16h03

Articles en relation

Un exosquelette développé par l’EPFL offre un espoir aux paraplégiques

Innovation Des doctorants du Laboratoire de Systèmes Robotiques ont mis sur pied un système d’assistance à la marche pour les paraplégiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...