L’équipe du Festival de la Cité est privée de bastringues au Flon

LausanneFaute d’autorisations, les quatre soirées DJ prévues jusqu’à l’aube n’auront pas lieu. La directrice se dit attristée pour les bénévoles.

Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un T-shirt, un sac et des bons pour des boissons. Cette année, les 350 membres de l’équipe du Festival de la Cité, dont une partie est totalement bénévole, se contenteront de ces cadeaux en guise de remerciements. Ils devront toutefois faire une croix sur les soirées dansantes et publiques qui devaient avoir lieu jusqu’à l’aube du côté du Flon, et pour lesquelles ils auraient dû bénéficier d’une entrée prioritaire. «Ces soirées, qui se déroulent en dehors de leurs heures de travail, c’est un moyen pour nous de les remercier. Elles n’auront finalement pas lieu, et j’en suis vraiment attristée», confie Myriam Kridi, directrice du festival.

Chaque année, le casse-tête est le même: trouver un lieu d’une capacité suffisante, à l’intérieur, pour organiser ces afters. En 2016, pas de problème, elles s’étaient déroulées à l’usine Tridel. C’était un peu plus compliqué déjà l’année dernière, où, faute de mieux, une collaboration avait été trouvée avec le Bourg. Et, pour l’édition 2018, après avoir dû écarter une dizaine de lieux qui posaient des problèmes «insolubles», de voisinage notamment, une solution semblait avoir été trouvée au Flon, dans les anciens locaux de Dafy Moto à la route de Genève. La société Mobimo, propriétaire du quartier branché, avait donné son accord et arrêté un prix de location «symbolique». La seule condition était que les afters ne créent pas de nuisances sonores supplémentaires à celles de la vie nocturne habituelle du quartier.

Un magasin de motos n’étant pas conçu pour accueillir des soirées à 93 décibels, les différents services de la Ville qui devaient préaviser sur le projet ont exigé des aménagements conséquents, impossibles à réaliser. Décision a donc été prise d’annuler ces soirées, à une semaine du festival. (24 heures)

Créé: 06.07.2018, 22h33

Articles en relation

La Cité aux petits soins de ses festivaliers à la place du Tunnel

Lausanne Du 10 au 15 juillet, la manifestation s’étend au Tunnel pour mieux s’y détendre, avec le projet Bains Publics qui mêlera balnéo-stations et performances. Plus...

In-Cité double un peu la Cité

Festival La manifestation lausannoise qui réagissait, en 2016, à l’éclatement du rendez-vous officiel se pérennise. Aperçu. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.