La Bavaria veut égayer l’orée de Saint-François

VaudLa brasserie lausannoise aimerait une autre terrasse, à l’entrée du passage souterrain en haut du Petit-Chêne.

La Bavaria met à l'enquête un projet de terrasse dans cette petite descente menant au passage souterrain reliant la rue du Petit-Chêne à la place Saint-François.

La Bavaria met à l'enquête un projet de terrasse dans cette petite descente menant au passage souterrain reliant la rue du Petit-Chêne à la place Saint-François. Image: Jean-Guy Python

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une nouvelle terrasse pourrait égayer le secteur de Saint-François. Après le Café Romand, Bon Génie et le kiosque Saint-François, ce pourrait être au tour de la Bavaria de disposer tables et chaises à même le pavé. Certes, la brasserie n’est pas directement située au pied de l’église, mais elle imagine créer une forme de continuité en investissant l’orée du passage souterrain en haut de la rue du Petit-Chêne. Les propriétaires mettent ainsi à l’enquête une terrasse de seize places, quelques mètres en amont de leur établissement.

«Le but est d’amener un peu de convivialité dans cet espace qui n’est pas des plus chaleureux»

«Le but est d’amener un peu de convivialité dans cet espace qui n’est pas des plus chaleureux, explique Graziano De Luca, gérant de la Bavaria qui est propriété du fonds privé Next Immobilier. C’est un lieu où il y a du passage et, quand il fera chaud, il aura l’avantage d’être préservé car il est peu exposé au soleil.» Le dossier de mise à l’enquête, ouvert jusqu’au 13 février, porte sur un alignement de quatre tables pour quatre personnes sans support particulier. Pour rappel, à Lausanne, le recours aux podiums est limité et soumis à certaines conditions précisées dans la directive municipale en matière d’aménagement des terrasses.

Par ce projet, Graziano De Luca entend aussi «souligner la présence de la Bavaria et interpeller les passants qui ne la verrait pas». À terme, la brasserie pourrait donc bénéficier de deux espaces extérieurs dans la rue du Petit-Chêne, puisque la terrasse historique n’a pas vocation à disparaître. Avec l’accord de la Ville, cette dernière est installée sur un podium pour compenser la forte déclivité. «Elle doit simplement pouvoir être démontée facilement en cas de manifestation», précise Fabrizio Giacometti, l’architecte qui a mené la rénovation de la brasserie historique.

Créé: 16.01.2020, 16h20

Articles en relation

À Lausanne, La Bavaria a subtilement rénové sa grande tradition

Le coup de fourchette La brasserie a rouvert avec un décor joliment refait et une carte courte, dans l'esprit du lieu. Plus...

Deux ans après, choucroute et bières sont de retour à la Bavaria

Lausanne La brasserie du Petit-Chêne rouvre vendredi. Elle a été restaurée mais conserve ses forces historiques, aux murs et à la carte. Plus...

Première lausannoise: une terrasse sur la route

Restauration Le Chat Noir veut disposer davantage de tables à l’extérieur, en occupant des places de parc. Le projet a été mis à l’enquête. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.