La fondue chinoise en habits traditionnels

Le coup de fourchetteLe «Tang Roulou», à Lausanne, se pose en spécialiste de ce plat très prisé des Suisses au Nouvel-An, mais aussi des recettes épicées du Sichuan.

Venu de Pékin et spécialiste de la cuisine du Sichuan, Zhixin Hu est aux commandes du Tang Roulou depuis avril.

Venu de Pékin et spécialiste de la cuisine du Sichuan, Zhixin Hu est aux commandes du Tang Roulou depuis avril. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’enseigne a ouvert en avril dernier déjà, mais elle commence discrètement à se faire un petit nom. Et pour cause. Non loin de la gare de Lausanne, le Tang Roulou met à l’honneur un plat qui fait les délices de bon nombre de Suisses au repas de Nouvel-An: la fondue chinoise. On la redécouvre ici dans des habits bien plus traditionnels que d’habitude grâce à un savoir-faire venu tout droit de Pékin.

Avant de s’installer en Suisse il y a quelques années, Zhixin Hu, le patron, a en effet fait ses armes dans un grand hôtel de la capitale chinoise. Il y œuvrait comme spécialiste de la cuisine du Sichuan, que l’on retrouve donc bien présente sur la carte en plus de tous les incontournables de la cuisine chinoise.

Pour ce qui est de la fondue – huo guo en chinois –, elle est servie dans des marmites individuelles, sur réchaud, en plusieurs déclinaisons: au poulet (33 fr.), au bœuf, au cheval, à l’agneau ou aux fruits de mer (45 fr.). À bon entendeur, pour une personne, les portions sont très copieuses, d’autant que le tout est accompagné d’une grande variété de légumes, ainsi que de riz cantonais, de tofu, de nouilles et d’œufs de caille. Mais la fondue du Tang Roulou vaut aussi, et surtout, pour les différents bouillons proposés, façons Sichuan, à la tomate ou encore à la citronnelle, et par l’impressionnant buffet de sauces qui accompagne le tout. On apprécie également le bouillon aigre piquant servi en entrée. Souvent décevant dans d’autres restaurants, il est plein de saveurs et bien relevé.

Bien relevé, c’est ce qui caractérise aussi une bonne partie des plats qui figurent au menu. Le patron ne cache d’ailleurs pas sa surprise d’avoir découvert les Suisses aussi friands de cuisine épicée. Le constat posé, il ne boude pas son plaisir et met un point d’honneur à faire venir ses piments et son poivre directement du Sichuan.

Pour goûter aux spécialités les plus typiques, mieux vaut se concentrer sur les pages du menu écrites en français et en chinois. Parmi les marmites sichuanaises, toutes annoncées «piquantes», on recommande celle au tofu (25 fr.), mais il y en a bien d’autres, tant végétariennes qu’à la viande, et même aux cuisses de grenouille. Parmi les recommandations du patron figurent encore les travers de porc sauce Sichuan, les aubergines sauce Sichuan et l’émincé de porc piquant. Si la plupart des plats coûtent une vingtaine de francs, la carte de midi inclut plusieurs propositions d’assiettes ou de menus avec entrée entre 13 fr. 50 et 20 fr.

Du côté des desserts, la carte ne recèle aucune surprise, avec divers beignets de fruits. Cela pourrait toutefois changer, puisqu’il est prévu de proposer bientôt les fameux «Tang Roulou» qui donnent leur nom au restaurant, autrement dit des brochettes de fruits à la pékinoise, enrobées de sirop. (24 Heures)

Créé: 08.02.2019, 09h55

Tang Roulou

Chemin de Chandieu 2
1006 Lausanne
Tél. 021 616 55 19
www.tangroulou.ch
Fermé le lundi
Ma-Di: 11h30-14h30, 18h-22h30

Articles en relation

Les plats familiaux de Kim Dinh nous plongent au cœur du Vietnam

Le coup de fourchette Dans le restaurant au bord de la route Suisse, la famille Dinh offre une cuisine délicate dans une ambiance familiale. Plus...

Au Taiko, les produits de la mer prennent teinte et saveur asiatiques

Le Coup de fourchette L'ancien Omnia, longtemps fermé, a laissé sa place à un restaurant asiatique et marin, aux plats réussis. Plus...

A Crans, le Japon de la famille Kakinuma prend son envol au Mizuki

Le Coup de fourchette Dans le palace de la station valaisanne, les Genevois proposent une très belle gastronomie japonaise. Plus...

Chez Yourta à Aigle, le repas gastro se nappe dans la zénitude

Le coup de fourchette Un nouveau concept resto et culture se niche dans quatre yourtes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 21 mars 2019.
(Image: Bénédicte ) Plus...