La refonte de la gare de Lausanne a des années de retard

VaudLa fin des travaux était prévue pour 2025. En raison des procédures judiciaires, l’objectif est repoussé à l’horizon 2030

Image de synthèse de la gare de Lausanne.

Image de synthèse de la gare de Lausanne. Image: CFF

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les usagers ne pourront pas profiter pleinement du «hub de la mobilité du XXIe siècle» avant le fin de la décennie prochaine. Les CFF, accompagnés des autorités vaudoises, genevoises et lausannoises, ont fait le point sur l’avancement du plus gros projet ferroviaire de Suisse romande: la refonte de la gare de Lausanne. Un chantier doté d’un budget de plus de 1,2 milliard.

À l’été 2018, les CFF assuraient encore que «grâce à l’optimisation des phasages du chantier, la mise en service des principales fonctionnalités de la future gare de Lausanne est toujours prévue pour l’horizon2025, avec un objectif de début des travaux en 2019.» Mais vendredi, il a bien fallu admettre que ce délai ne serait pas tenu. Les procédures en cours ne permettent pas d’espérer les premiers coups de pioche avant «novembre 2020», selon «l’hypothèse» des CFF. L’Office fédéral des transports a délivré l’autorisation de construire en juin dernier. Mais il reste encore trois recours sur les 88 oppositions déposées au Tribunal administratif fédéral. Ils émanent de propriétaires immobiliers avec lesquels un accord n’a pas pu être trouvé sur les compensations financières. La justice devra donc trancher.

Dix ans de travaux

Peter Jedelhauser, directeur du programme Léman 2030, a présenté le nouveau calendrier du chantier en indiquant que «les travaux se termineront environ dix ans après que l’autorisation de construire est entrée en force». Une fois que les procédures judiciaires seront closes, il faudra compter quatre ans avant que les premiers trains de 400 mètres de long puissent circuler en gare de Lausanne. Suivront les deux passages inférieurs côté ouest. Enfin, le métro M3 et le nouveau passage inférieur à l’est. Ce qui nous amène à 2030. Si tout se passe comme prévu.

«C’est une présentation que nous attendions tous avec beaucoup d’impatience», a commencé Nuria Gorrite. Pour la présidente du Conseil d’État le développement rail est une réponse aux jeunes qui manifestent dans la rue pour le climat. «Les attentes autour de cette gare sont très élevées, nous devons développer le nœud ferroviaire de Lausanne qui est sur le trajet le plus court entre Paris et Milan», a-t-elle rappelé en plaidant pour le retour des grands express européens. Mais la cheffe du Département des infrastructures a bien conscience que le chantier s’annonce particulièrement complexe et «le Canton n’a pas facilité la tâche aux CFF en couplant ces travaux avec la mise en service du M3.»

Chantiers et usagers

La gare doit rester opérationnelle durant toute la durée des chantiers. Ce qui représente la principale difficulté. «Il faut trouver des bonnes solutions pour un horaire robuste et une circulation ponctuelle des 670 à 800 trains par jour à Lausanne», note Peter Jedelhauser. La gare a «un emplacement osé», en plein cœur de la ville, comme le dit Nuria Gorrite. Son accès n’est pas aisé et les riverains sont proches. Ils subiront les nuisances des travaux. Il faudra jouer du tractopelle avec délicatesse.

Et puis il y a les 120'000 usagers quotidiens de la gare qui devront être guidés entre les palissades de chantier durant une bonne décennie. «Nous allons informer les clients, mais aussi les riverains, très régulièrement, c’est très important», estime le directeur du programme Léman 2030.

Dans cette optique, le public est invité à visiter une exposition sur le projet qui se tient dans le hall de la gare jusqu’au 2 octobre.

Créé: 27.09.2019, 20h45

Les principales évolutions

La nouvelle gare de Lausanne est l’une des pièces maîtresses du programme Léman 2030. Ce programme prévoit le doublement des places assises entre Lausanne et Genève. Plus généralement, il doit mettre fin au goulet d’étranglement ferroviaire qu’est l’arc lémanique. Quatrième voie entre Renens et Lausanne, saut-de-mouton à Malley, voies de dépassement à Mies et à Chambésy et gare souterraine à Genève-Cornavin, sont également au programme.

À l’horizon 2030, quelque 200'000 usagers sont attendus quotidiennement en gare de Lausanne. Les principales évolutions qui la concernent sont les suivantes:

Quais
Ils doivent être élargis et rallongés jusqu’à 420 mètres pour pouvoir accueillir des convois de 400 mètres. Ces trains sont nécessaires pour doubler la capacité des places assises entre Lausanne et Genève. La modification des quais entraînera le déplacement de quelques mètres de la marquise en métal et en verre datant du début du XXe siècle.

Métros et gare souterraine
Dans un avenir plus ou moins proche, le M2 comptera un petit frère: le M3. les deux métros seront directement reliés à la gare, avec la construction d’une nouvelle station souterraine.

L’augmentation des voyageurs nécessite aussi des passages sous-voies plus nombreux et plus large. Ils seront au nombre de trois, contre deux actuellement. Ils seront également deux fois plus larges. Cette gare souterraine qui s’étendra sous la place doit accueillir de nombreux commerces.

La place de la gare
Son réaménagement devrait intervenir sur la fin de la refonte de la gare. Le projet prévoit de concentrer le trafic sur sa partie nord afin de doter la gare d’un vaste parvis. Selon les calculs de la municipale lausannoise Natacha Litzistorf, 75% de la place seront ainsi restitués aux piétons, contre 35% actuellement. Pour l’instant, la gare et borgne sur son front sud, avec le parking. Celui-ci sera détruit et une nouvelle place, appelée «Saugettes», sera réalisée.

Articles en relation

Dernière fresque avant destruction

Art Tami Hopf a achevé mercredi sa grande œuvre murale aux Saugettes, à la gare de Lausanne, dans le cadre du projet «Traces de passages». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.