Lausanne aura sa Maison de la culture et des festivals

CultureLe Mudac cèdera sa place en ville à un centre dédié à la culture et aux manifestations.

L'actuel Mudac, juste devant la cathédrale de Lausanne.

L'actuel Mudac, juste devant la cathédrale de Lausanne. Image: Marius Affolter - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On sait enfin ce que deviendra la Maison Gaudard lorsqu’en 2021, le Mudac sera parti s’installer à la gare. La Ville de Lausanne annonce ce mardi la création d’une «Maison de la culture et des festivals». La bâtisse classée en note 2 et rachetée par le Canton à la fin du XIXe siècle, puis en 1995 par Lausanne, restera donc ouverte au public. À l’inverse de l’Elysée, que les autorités cantonales garderont pour elles.

La maison, demeure du Mudac depuis 2000, comportera un espace d’exposition et une cafétéria. On y montrera les collections de la Ville, mais le lieu pourra aussi être utilisé pour les événements temporaires des manifestations de la ville. En particulier pour montrer le fonds patrimonial autour de la bande dessinée.

Les vœux exprimés par différents élus se retrouvent partiellement exaucés. Le PLR Bertrand Piccard avait demandé que la collection d’art de la ville soit mieux mise en valeur. La Verte Léonore Porchet, active au sein de BDFIL, avait pour sa part émis l’idée d’une maison de la bande dessinée. Trop cher pour le moment, répondent en substance les autorités lausannoises, qui souhaitent, après Plateforme 10, concentrer leurs efforts financiers en direction de la Collection de l’art brut.

La maison, au-delà du lieu public, sera dédiée aux activités administratives des festivals lausannois. Ils pourraient être onze à prendre leurs quartiers à la Cité. La liste n’est ni définitive ni officielle, mais on parle du Festival de la Cité, de BDFIL, de Cinémas d’Afrique, du LUFF, de la Fête du slip, d’Electrosanne … La Ville a confié au bureau culturel, lui même futur occupant potentiel, la tâche de ficeler les détails.

«Ce projet est aussi tourné vers les besoins de la scène culturelle», explique le syndic et chef de la Culture, Grégoire Junod. Ses services ont mené un gros coup de sonde auprès du milieu et «la demande pour un tel lieu s’est faite clairement entendre». L’idée: permettre à des structures souvent fragiles financièrement de «mutualiser les ressources et pourquoi pas, aussi, de développer des collaborations». Communication, administration, comptabilité… des synergies sont possibles, pense Grégoire Junod. «Cette maison, c’est une manière de prôner une forme d’émulation et de permettre de gérer des ressources fluctuantes au fil de l’année.»

Ceux qui pourront intégrer la maison n’auront pas de loyer à payer. «En fait, il sera sûrement inclus à leur subvention», indique le syndic. Qui confirme que la démarche vise aussi à une certaine «reconnaissance de ces manifestations».

Le réaménagement de la Maison Gaudard, en «excellent état», ne devrait pas impliquer «d’investissement important» de la part de la Ville. (24 heures)

Créé: 26.03.2019, 11h19

Articles en relation

La nouvelle destinée de trois bâtisses historiques

Lausanne Le futur Pôle muséal près de la gare CFF devrait réunir les musées des Beaux-Arts, de la photographie et du design. Les demeures qui les logent actuellement vont se réinventer. Plus...

Le Pôle muséal lausannois superpose Elysée et Mudac

Urbanisme Le bureau portugais Aires Mateus remporte le concours d’architecture des deux musées qui viendront rejoindre celui des Beaux-Arts près de la gare. Plus...

L'Elysée deviendra lieu de réception et de travail

Lausanne Lorsque le Musée pour la photographie s’en ira du côté du Pôle muséal, à la gare de Lausanne, le Conseil d’Etat s’appropriera les lieux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.