Lausanne présente des comptes tirés au cordeau

LausanneL’exercice 2016 se conclut avec un léger excédent de 200'000 francs. Le budget de plus de 1,8 milliard prévoyait, lui, un petit déficit de 800'000 francs.

Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le syndic est «satisfait» de l’exercice. La patronne des finances de la Ville est «satisfaite». Et le vice-président PLR de la Commission des finances est lui aussi «satisfait». Bref, les comptes 2016 de Lausanne, présentés hier, ne devraient pas affronter une trop violente contestation lors de leur approbation par le Conseil communal, en juin prochain.

L’opération comptable est néanmoins ric-rac. L’exercice 2016 se boucle avec un excédent de 200'000 francs pour un budget qui misait initialement sur un excédent de 300'000 francs, mais déficitaire de 800'000 francs en incluant les crédits supplémentaires. Ce résultat «équilibré» s’explique par «la conjoncture et une bonne maîtrise des charges», juge la Municipalité. La hausse du ménage de la Commune est de 0,5% par rapport à l’année précédente. Les recettes fiscales progressent gentiment (+ 2,6%), mais la baisse du taux d’imposition des sociétés se fait ressentir sur les finances lausannoises. Autre facteur d’inquiétude, les Services industriels ne rapportent plus autant qu’autrefois.

Ce qui n’empêche pas la Ville de présenter des comptes positifs pour la quatrième année consécutive. La dette baisse aussi légèrement pour s’établir à 2,5 milliards, recapitalisation de la Caisse de pension incluse.

Lausanne s’autofinance

«Je constate avec satisfaction que nous pouvons financer l’entier de nos investissements sans emprunter», a souligné Florence Germond, municipale socialiste des Finances. En 2016, Lausanne a déboursé 113 millions, notamment pour les réseaux électriques, gaz, etc., pour le stade de football de la Tuilière, pour des établissements scolaires ou encore pour la renaturation du lac de Sauvabelin.

«Lausanne est à la veille d’une politique d’investissement très importante», a rappelé Grégoire Junod, syndic socialiste. Le projet urbanistique Métamorphose ou le développement des transports publics avec le tram sont dans le pipeline. Mais entre les ambitions annoncées et des finances communales plutôt fragiles, «le chemin de crête est relativement étroit», reconnaît Grégoire Junod. Le syndic mise sur une gestion rigoureuse pour garder Lausanne à flot. «La Municipalité travaille sur un deuxième plan structurel d’amélioration des finances qui devrait nous permettre d’économiser 30 à 35 millions de charges pérennes», explique-t-il.

Lausanne présente des comptes beaucoup plus serrés que l’Etat de Vaud, qui thésaurise des noisettes de plusieurs centaines de millions de francs dans les coins. Mais il y règne la même harmonie entre les socialistes et le PLR qu’au niveau cantonal. «Je n’ai rien à redire au niveau technique du travail de Madame Germond, je lui fais confiance, commente le libéral-radical Pierre Ethenoz, vice-président la Commission des finances. Après, il y a les options politiques. Mais c’est autre chose.» (24 heures)

Créé: 10.04.2017, 22h04

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...