Le Mad Club servira le café aux oiseaux de jour

LausanneLa discothèque va ouvrir une annexe avec terrasses donnant sur la place du Flon.

La façade sud sera ouverte sur presque toute sa largueur et ce, sur deux étages.

La façade sud sera ouverte sur presque toute sa largueur et ce, sur deux étages. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le temple de la nuit gardera un œil ouvert en journée. Un Mad Café, établissement diurne dans le bâtiment du Mad Club, a en effet été mis à l’enquête publique vendredi. Il s’agit d’«ouvrir» l’une des façades de la discothèque pour créer un café-bar avec terrasses donnant sur l’esplanade du Flon. Car la société Mobimo, propriétaire du quartier et du bâtiment, souhaite que sa nouvelle place vive «à l’italienne», à savoir qu’elle soit vide au centre mais entourée de terrasses.

«Le Mad Café occupera le rez-de-chaussée et le premier étage, la façade sud sera ouverte sur presque toute sa largeur, illustre Igor Blaska, le patron du Mad. Le style sera artisanal, différent de l’intérieur actuel où c’est plutôt technique.» Les travaux n’auront pas d’impact sur l’exploitation de la boîte de nuit puisqu’ils touchent un local technique et les loges.

Le nouvel établissement pourra accueillir une centaine de personnes à l’intérieur et une autre centaine sur ses deux terrasses. Il ouvrira vers 7 ou 8 heures le matin pour fermer aux horaires des autres bars de nuit du quartier. Au programme, du café mais aussi tout un assortiment de boissons, cocktails et alcools y compris. Il sera également possible d’y grignoter quelques tapas. À noter qu’il n’y aura pas de liaison directe entre le café et le club, pensés comme des établissements séparés et autonomes. «Le but est d’offrir un lieu pour les familles et les passants, puisque cette place vit aussi la journée», indique Igor Blaska. Les membres du club bénéficieront de certaines réductions sur présentation de leur carte mais il ne s’agit pas de créer un lieu pour les after. «D’ailleurs il y aura une coupure d’environ deux heures entre la fermeture de la boîte et l’ouverture du café.»

Le patron n’évoque pas la volonté de diversifier ses activités mais plutôt de «saisir l’opportunité logique de s’ouvrir à différents publics». L’objectif est de démarrer les travaux cet été, les charges financières sont réparties entre Mobimo et le Mad Club. (24 heures)

Créé: 09.03.2018, 20h57

Articles en relation

Star des platines obligée de mixer moins fort qu'un aspirateur

Lausanne DJ Luciano devait se produire ce samedi en plein air sur la place de l'Europe. Il jouera finalement à l’intérieur du D! Club, officiellement à cause de la météo. Plus...

Max Gotavalo, 71 ans, clubber invétéré et mascotte du MAD

Seniors Le «Papi du MAD» danse tous les samedis soir sur de la musique electro. Une accoutumance tardive, développée à la retraite. Plus...

Le fêtard bosse jour et nuit pour aligner ses passions

Portrait Barry Lopez est l'assistant parlementaire d’Isabelle Moret le jour. Ce binational espagnol et suisse est gymnasien le soir et barman la nuit. Il ne s'arrête jamais. Plus...

Un plan pour contrer les drogues festives en boîte

Lausanne Très discrète, la consommation d'ecstasy, de LSD ou de coke est une réalité dans le monde de la nuit. Un projet de prévention se met en place à Lausanne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...