Le directeur du Rivage raconte Lutry en photo

PhotographiePour séduire les clients Blaise Baetscher nourrit les réseaux sociaux de clichés personnels.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Certaines habillent le hall, d’autres les murs du restaurant. A travers les photographies du directeur, Blaise Baetscher, l’Hôtel Le Rivage de Lutry récite des instants de la vie du bourg. D’un cadre à l’autre, gerbes d’écume, fragments de roche et seigneurs à plumes se répondent pour former une fresque colorée. Un peu de Lutry, par tous les temps et pour tous les goûts.

Une démarche qui vise à assouvir une passion, mais également à donner envie aux clients potentiels. «L’objectif n’est pas de vendre l’établissement directement mais de montrer aux gens ce qu’ils peuvent trouver à Lutry pour ensuite donner de la visibilité au Rivage», souligne Blaise Baetscher.

«Certains habitants affirment même qu’ils redécouvrent leur commune grâce aux photos»

Arrivé il y a cinq ans à la tête d’un hôtel en difficulté, l’homme a commencé à redresser la barre, mais ne compte pas s’arrêter là. Après avoir suivi un cours de l’Association romande des hôteliers consacré au marketing et aux réseaux sociaux, il décide d’accentuer sa présence sur Internet. Avec son seul iPhone et un œil créatif, il capte la beauté du village et des rives. «Je me suis rendu compte que je faisais des choses un peu différentes, pas forcément de larges paysages, plutôt des plans précis et un peu artistiques, explique le directeur. Certains habitants affirment même qu’ils redécouvrent leur commune grâce aux photos.»

Comme escompté, les réseaux sociaux se chargent d’exporter le succès. Des clients français et allemands ont déjà demandé à se rendre sur les lieux de certaines photos. «C’est toujours plus efficace d’intéresser les gens en leur suggérant quelque chose plutôt que de leur imposer de la publicité classique», assure Blaise Baetscher. Difficile de lui donner tort, les deux livres qu’il a édités se vendent sans problème à la réception de l’hôtel. (24 heures)

Créé: 10.03.2017, 10h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dimanche, la population nyonnaise a refusé pour la troisième fois un projet des autorités visant à créer un foyer pour l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). Paru le 25 septembre.
(Image: Bénédicte) Plus...