Les Fleurs du Mâle cultivent leurs chansons coquines

DenezyFormée de sept copines de la région de Thierrens, la chorale qui se produira le 8 mai à Saint-George ne rougit pas de ses textes.

Les Fleurs du Mâle au grand complet avec (de g. à dr.) Françoise, Line, Chloé, Françoise, Camille, Cécile et Francine.
Vidéo: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il était une fois, dans un coin reculé du Pays de Vaud, sept dames bien sous tous rapports qui aimaient chanter ensemble: les Fleurs du Mâle. Elles charmaient leur public à grands coups de battement de cils et de bouches en cœur. De quoi lui faire presque oublier que leur répertoire se compose de titres aussi évocateurs que Le ramoneur (en vidéo ci-dessus), La turlutte ou… Dans mon cul. «Ben oui, quoi? tranche Francine, la doyenne de l’équipe. Nous sommes tous nés de l’amour – en principe – et du sexe; ça, c’est sûr! Or, on n’entend que des chansons d’amour.»

Coquines ou décalées, les chansons de Fleurs du Mâle doivent toutefois d’abord être drôles pour être retenues. «Rien à voir avec les chansons paillardes», précise bien Francine en posant sur la table un gâteau sortant du four.

Initiatrice de la formation, mais pas du répertoire, Françoise raconte que tout a démarré lors des festivités du 40e anniversaire du FC Thierrens, pour animer le caveau qu’elle y tenait. «Nous avons commencé avec des chansons celtes, mais avons connu un succès assez modéré», sourit celle qui est aussi une des deux accordéonistes des Fleurs du Mâle. Mais, motivées par l’envie de chanter ensemble, les copines ont remis la compresse en marge du spectacle Tinguely 2012, avec leur nouveau répertoire. «Cette fois, le public a tout de suite suivi. Peut-être aussi parce que nous étions le seul caveau avec un chauffage», se demande avec malice Camille, un des piliers de la célèbre Revue de Thierrens.

Depuis lors, les Fleurs du Mâle se produisent deux ou trois fois par année, en fonction des opportunités. C’est ainsi qu’elles se sont par exemple retrouvées l’an passé à Montreux, face aux 400 membres de l’Assemblée générale des Paysannes vaudoises. «A la fin, une dame qui devait bien avoir 80 ans est venue nous voir, en rigole encore Francine. Elle nous a dit: c’est bien joli, mais maintenant je rentre et je vais trouver mon vieux qui dort!» A une autre occasion, c’est une animatrice dans un EMS qui est venue leur demander les références de la chanson La pipe à pépé, enchantée de trouver un support pour aborder le thème de la sexualité chez les aînés.

Turlutte ou flûte?
«Nous n’avons jamais eu de réactions négatives, constate Line. En général, les femmes réagissent mieux, peut-être parce que le fait que nous soyons toutes des femmes crée une sorte de connivence.» La chanteuse avoue toutefois que, lorsqu’elle répète à la maison en présence de ses enfants, elle remplace «turlutte» par «flûte». La révélation de ce stratagème fait rire les copines autour de la table. «De toute manière, dès qu’ils entendront la bonne version, tes enfants corrigeront d’eux-mêmes, promet Camille. Personnellement, je demande seulement aux miens de ne pas chanter nos chansons à l’école.»

Encouragées par ces succès, les copines des Fleurs du Mâle sont bien décidées à poursuivre leurs concerts un peu particuliers, de préférence dans des petites salles ou des théâtres, propices à la culture de leur esprit cabaret. C’est ainsi qu’elles veulent vivre heureuses et avoir beaucoup de petites chansons.

Créé: 04.05.2015, 17h22

Pratique

Repas spectacle Les Fleurs du Mâle, ce vendredi à Saint-George, au profit de l’Association Flavie.
70 francs par personne.
Infos et réservations: nathfloandre@gmail.com ou 079 689 07 64.
Contact Fleurs du Mâle: lesfleursdumale7@gmail.com

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.