Les bons plans lausannois pour du zéro déchet

ConsommationUn blog recense les commerces de la ville qui vendent des articles sans emballage.

Les Lausannois se sont mis, eux aussi, aux achats en vrac.

Les Lausannois se sont mis, eux aussi, aux achats en vrac. Image: VANESSA CARDOSO - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Consommer moins, mais mieux, et protéger la planète en réduisant ses déchets? Le mouvement «Zero Waste», comprenez par là «sans emballage», initié par Bea Johnson, française qui vit aux États-Unis, a le vent en poupe.

Rien qu’à Lausanne, en 2016, deux épiceries, La Brouette et Chez Mamie, ont vu le jour pour proposer des produits (locaux et souvent bios) «en vrac». Elles ne sont toutefois pas les seules. Savons, chocolat, thé ou épices: un peu partout dans la ville, il est désormais possible de se procurer toutes sortes d’articles sans emballages.

Une carte-répertoire

Mais où exactement? C’est précisément pour répondre à cette question et se retrouver dans toute cette effervescence que le blog «Lausanne en vrac» a vu le jour, géré par Gabrielle Camara. La trentenaire y partage ses expériences, pour une «vie simple et sans emballage», plusieurs bons plans (une trentaine pour le moment) et une carte qui répertorie toutes les adresses. Sur sa page Facebook, la Lausannoise propose aussi une «Wishing list» et répond aux questions des internautes.

Nouveauté également à venir: avec trois autres ambassadrices de l’Association Zero Waste Switzerland, Gabrielle Camara mènera, dès la fin du mois, des speed meeting au Café Caf’Taya à Lausanne pour «proposer une solution interactive et conviviale en faisant des tournus autour de diverses thématiques». Prochain (et premier) rendez-vous: le 31 janvier à 18 heures, pour apprendre à boire et à manger sans déchet. (24 heures)

Créé: 20.01.2018, 19h38

Articles en relation

On a testé pour vous une semaine sans déchets

Demain la Suisse Un Vaudois produit un peu moins d’une demi-tonne de déchets (incinérables et recyclables) par an. Durant une semaine, j’ai tenté de réduire mon quota à zéro. Ou presque. Plus...

La tendance zéro gaspillage envahit Lausanne

Société Comment jeter un minimum? Des pros du mouvement donnent des pistes jeudi soir, tandis que deux nouvelles épiceries en vrac vont ouvrir en ville Plus...

De princesse Barbie à reine du zéro déchet

Portrait Comment Béa Johnson, Française qui vit en Californie, est devenue une militante anti-gaspi et auteure à succès. Plus...

Quand réduction des déchets rime avec une sagesse ancestrale

Environnement Pour Christian et Nicole Gremaud, trier est un art de vivre. Ils veulent ouvrir un magasin en vrac à Aigle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

CarPostal franchit la ligne, paru le 16 juin
(Image: Valott) Plus...