Les enfants ont traversé un désert de bitume

PrillyLe cortège de fin d’année s’est déroulé par près de 35 degrés à l’ombre ce vendredi. Ambiance tropicale.

Les 724 élèves du primaire de Prilly, où les autorités ont maintenu le défilé, contrairement à Lausanne, ont bravé le cagnard vendredi.

Les 724 élèves du primaire de Prilly, où les autorités ont maintenu le défilé, contrairement à Lausanne, ont bravé le cagnard vendredi. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est sous les «bravo» et les «courage» du public massé sur les trottoirs, côté ombre quand même, que les 724 élèves du primaire de Prilly ont traversé ce vendredi un désert de bitume à l’occasion de la fin de l’école. C’est qu’au contraire de Lausanne, les autorités locales avaient décidé de maintenir la tradition, en dépit de la canicule. Un parcours d’un peu plus de 1 kilomètre avalé presque aussi vite que la gourde qu’ils tenaient à la main.

Le papa de Hamit (11 ans) travaille dans le bâtiment. Les grosses chaleurs ces jours-ci, il connaît aussi. «Il va falloir s’adapter de plus en plus. Et puis, ce défilé, il a toujours existé ici», explique-t-il, ému, en voyant son fils s’éloigner en patate. La tradition, c’est ce qui semblait primer côté parents. «J’ai appris que Lausanne avait annulé son défilé. C’est dommage. Je crois qu’en vérité, ce sont les papas et les mamans qui sont le plus inquiets. Ce qui compte, c’est que mon fils soit content», poursuit la maman de Siraç (6 ans). «C’est vrai que les enfants y tiennent, à ce défilé. Il fait chaud, d’accord, mais tant qu’ils sont heureux. Et puis nous sommes tous très attentifs», ajoute le papa de Théo. Une maîtresse donne le tempo à sa classe. «Allez, on avance. Amélia, il faut vraiment que tu avances!» Il ne faudrait pas mollir non plus.

Les fraises passent. Les citrons, les oranges, les petits peintres, les opticiens… À leur arrivée, la fanfare locale joue de la Compagnie Créole d’actualité. Les enfants sont certes en sueur, mais au petit jeu du défilé sous le soleil par une température frôlant les 35 °C, beaucoup sont moins rougeauds tout de même que les maîtresses. Tout ce petit monde pourra se rafraîchir à la piscine de la Fleur-de-Lys, qui a décidé de prolonger ses heures d’ouverture à 20 h au lieu de 19 h, au moins jusqu’au 2 juillet.

Créé: 28.06.2019, 20h57

Articles en relation

Deux aspirants de Savatan ont dû être hospitalisés

Canicule Les deux jeunes en formation participaient avec une cinquantaine d’autres à un exercice sportif. Ils ont fait un malaise. Plus...

Les parents de bébés brûlent d’inquiétude

Canicule La température des nourrissons peut monter en raison de la chaleur estivale. Les questions à ce sujet affluent en pédiatrie. Plus...

Une sacrée tiaffe dans les bus TL aussi

Lausanne Tous les véhicules ne sont pas encore équipés d'air réfrigéré. Le plan canicule a aussi été déclenché aux TL. Plus...

Prilly maintient le cortège de ses enfants

Canicule Contrairement à Genève et à Lausanne, la Municipalité fera défiler plus de 700 élèves du primaire en costume, ce vendredi en fin de journée. Plus...

La Ville finit de sécuriser ses fontaines, prises d’assaut par les enfants

Canicule Lausanne avait vidé des bassins par précaution en 2016. Tout n’est pas réglé mais les petits peuvent à nouveau batifoler. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...