Les élus lausannois contre la pub intégrale dans le métro

AffichageLes conseillers, soutenus par la Municipalité, demandent le retrait des publicités totales dans les rames. Mais la décision a déjà été prise pour 2015.

Les TL avaient testé cette publicité intégrale dans une rame en juin 2013.

Les TL avaient testé cette publicité intégrale dans une rame en juin 2013. Image: PHILIPPE MAEDER - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De la publicité intégrale dans les rames du métro, du sol au plafond, les conseillers communaux lausannois n’en veulent pas. Débattant mardi soir d’une interpellation intitulée «Marchandisation agressive et anti-écologique de l’espace public par la direction des TL», ils ont voté à la majorité une résolution demandant que la Municipalité intervienne auprès des transports publics lausannois pour qu’ils y renoncent. «Nous soutenons cette résolution, mais la décision est déjà exécutoire», a annoncé le syndic, Daniel Brélaz.

Habiller de publicité intégrale trois rames du M1 et trois autres du M2 en 2015, c’est ce qu’a récemment décidé le conseil d’administration des TL où siègent d’ailleurs des représentants de la Municipalité. L’intérêt financier est important: faire sa pub intégrale dans trois rames du M1 pendant une année coûte 50'000 francs, et dans le M2, cela coûte 70'000 francs.

«C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. La publicité intégrale, c’est une extension toujours plus forte de la merchandisation dans l’espace public, un phénomène agressif. Jusqu’où cela ira-t-il? Et pourquoi ne pas mettre de la pub sur la cravate du syndic pour faire baisser les impôts des citoyens? Il faut y mettre le holà», a estimé l’interpellateur Adrien Buclin (La Gauche).

La Municipalité, dont la voix compte pour un tiers au sein du conseil d’administration des TL, s’était prononcée contre la publicité intégrale dans le métro au moment où la décision a été prise. «Nous avons jugé que cette forme de publicité pouvait s’avérer oppressante, mais cela n’a pas suffi», a regretté le syndic. Notamment soutenue par le groupe des Verts et le groupe socialiste, la résolution a passé la rampe du Conseil par 42 oui, 26 non et 4 abstentions. (24 heures)

Créé: 04.02.2015, 16h01

Articles en relation

En matière de pub, le métro va la jouer intégrale en 2015

Transports Lausanne annonce que l’intérieur de trois rames du m1 et de trois autres du m2 sera proposé aux annonceurs cette année. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.