Les trois autres tours de Malley sont sur les rails

PrillyAprès le vote de dimanche, les autorités prilléranes planchent sur la suite avec l’espoir d’éviter un autre référendum.

La vidéo permet de se représenter la hauteur maximum pour les cinq tours planifiées à Malley (la base du bâtiment étant réduite par rapport au gabarit maximum). Pour l'heure, on ne sait pas quelles seront les formes exactes de ces bâtiments. Des concours d'architecture le détermineront. Les volumes sont donc uniquement indicatifs. Source des données:SDOL / Nous avons utilisé Google earth pour réaliser cette vidéo


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dimanche, les autorités de Prilly ont remporté une bataille importante, mais pas encore la guerre. Avec 58% de oui au plan de quartier Malley-Gare, les Prillérans ont validé une pièce qui a valeur de clé de voûte dans les projets de revalorisation de Malley. Reste que deux plans de quartier, Malley-Viaduc et Malley-Gazomètre, sont encore dans le pipeline. Autant dire que la suite des opérations sera l’objet de toutes les attentions.

Il y aura d’abord le concours d’architecture pour Malley-Gare, dont le plan de quartier vient d’être adopté. Selon le syndic de Prilly, Alain Gillièron, il devrait être lancé dans les premiers mois de 2017 et permettre, dans le meilleur des cas, de désigner un projet lauréat en milieu d’année. Dans les prochains jours, il s’agira de négocier les derniers détails du cahier des charges en tirant les enseignements de la campagne qui vient de s’achever.

«Nous serons attentifs à ce que le concours désigne un projet architectural correspondant scrupuleusement au plan partiel d’affectation», annonce d’emblée Alain Gillièron. Prudent, il y voit le moyen le plus sûr d’écarter les oppositions qui ne manqueront pas de fleurir dans le cadre de la mise à l’enquête, laquelle pourrait se dérouler en fin d’année.

Le cahier des charges du concours n’étant pas finalisé, le syndic ne donne pas encore de détails à ce sujet, mais précise tout de même un principe que la Municipalité défendra: «Nous demanderons que la part de logements soit de 40%. On nous a beaucoup reproché le fait que le plan de quartier permet d’en faire moins. Pour nous, il est hors de question de se contenter de 25%.»

Malley-Viaduc déjà en cible

Si Malley-Gare a des chances de continuer calmement son bonhomme de chemin jusqu’au premier coup de pioche, Malley-Viaduc pourrait quant à lui être une autre paire de manches. Alors qu’il n’a pas encore été présenté, ce plan de quartier a déjà été la cible des opposants à Malley-Gare lors de la campagne qui vient de s’achever. Et ils n’ont pas dit leur dernier mot.

De Malley-Viaduc, l’on sait assez peu de choses à ce stade si ce n’est qu’il comprendra lui aussi deux tours, l’une de 65 m maximum, intégrée au complexe Malley Lumières, et une autre, de 90 m maximum, jouxtant le vieux viaduc. Sur ce point, l’association citoyenne Avenir Malley a affiché son opposition dès dimanche en réclamant un projet alternatif, sans tours.

Du côté des autorités de Prilly, on se donne encore six à huit mois pour finaliser le plan de quartier Malley-Viaduc, et Alain Gillièron n’exclut pas d’intégrer les voix d’opposition dans la discussion. Il avertit néanmoins: «Des bâtiments hauts, il y en aura. Mais nous avons aussi écouté les craintes. Là où nous pourrons discuter, c’est sur les hauteurs maximales, mais il ne faut pas croire que nous descendrons à 60 m.»

Malley-Viaduc devrait être mis à l’enquête publique puis soumis au Conseil communal de Prilly d’ici à fin 2017. Malley-Gazomètre, le troisième plan de quartier du développement de Malley, doit suivre le même calendrier, mais ne suscite que peu de critiques, car il comporte une seule tour et surtout une proportion généreuse de 73% de logements. La possibilité d’un nouveau référendum reste donc ouverte, mais avant tout pour Malley-Viaduc.

Un vote n’est pas exclu

Il reste à voir si le scénario de Malley-Gare se répétera, puisque la demande d’un vote populaire était venue du Conseil communal. Présidente des Verts de Prilly, Rebecca Joly estime qu’il est trop tôt pour le dire, non sans préciser: «Avec Malley-Gare, c’est le projet au sens large que nous avons voulu soumettre au vote.» Présidente du PS prilléran, Sylvie Krattinger ne s’avance pas non plus, mais elle n’exclut pas que le débat autour de Malley-Viaduc soit lui aussi très émotionnel. Cette fois, l’initiative de demander un vote pourrait revenir aux associations citoyennes. (24 heures)

Créé: 28.11.2016, 19h23

Alain Gillièron, syndic de Prilly

«A Malley-Viaduc, nous pourrons discuter sur les hauteurs maximales, mais il ne faut pas croire que nous descendrons à 60 m»

Articles en relation

Prilly dit oui à la construction de tours à Malley

Votations Le plan de quartier Malley-Gare a passé la rampe à un peu plus de 58% et avec un très bon taux de participation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dimanche, la population nyonnaise a refusé pour la troisième fois un projet des autorités visant à créer un foyer pour l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). Paru le 25 septembre.
(Image: Bénédicte) Plus...