Près de 450 oppositions au mât 5G de Salt à Savigny

OndesLes riverains se sont mobilisés contre le projet d'antenne de 25 mètres en bordure des habitations.

Un comité contre le projet s'est mobilisé à Savigny à grand renfort d'affichettes et de flyers.

Un comité contre le projet s'est mobilisé à Savigny à grand renfort d'affichettes et de flyers. Image: MARIUS AFFOLTER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La mise à l’enquête de l’installation de téléphonie prévue par Salt Mobile SA à Savigny est terminée. Elle a engendré près de 450 oppositions au projet de mât d’une hauteur de 25 mètres. «J’ai été émerveillée par toute cette mobilisation des voisins, mais aussi des gens que je ne connaissais pas. Le positif de toute cette histoire, c’est que j’ai rencontré des gens admirables», confie Catherine Senn. Elle est membre du comité de mobilisation contre le projet de Salt, prévu hors zone à bâtir, et première voisine du futur mât qui se dresserait à une dizaine de mètres de sa maison.

Ce qui inquiète (voir ci-dessous le témoignage vidéo d'un électrosensible) les opposants, c’est que Salt a annoncé que sa nouvelle installation lui permettra d’exploiter les bandes de fréquences basses, les bandes de fréquences hautes afin, entre autres, de fournir la 5G sur la zone concernée. Carte à l’appui, ils assurent que 440 familles seront concernées par le rayonnement direct de l’antenne, soit près de 1200 personnes.

La Municipalité de Savigny a préavisé défavorablement à la demande de l’installation de Salt, notamment en raison de la trop grande proximité de l’antenne avec les habitations. «Notre marge de manœuvre dans ce dossier n’est pas grande. Nous ne sommes pas compétents en ce qui concerne les effets de la 5G, et nous ne le sommes pas non plus pour ce qui est des constructions hors zone à bâtir. Ce sont les services du Canton qui se prononceront», commente la syndique, Chantal Weidmann Yenny.

L’État devrait se prononcer d’ici à la fin du mois de septembre. S’il dit oui au projet de Salt, la Commune aura 30 jours pour faire recours et éventuellement refuser le permis de construire.

Créé: 28.08.2019, 19h21

Articles en relation

Mauvaises ondes autour d'une antenne 5G

Savigny Salt Mobile SA met un mât de 25 mètres à l’enquête publique, en bordure de villas. Les riverains se mobilisent et font opposition. Plus...

Témoignage: «Je suis électrohypersensible»

FEMINA Vincent ne peut plus sortir de chez lui – sa «prison» – sans une combinaison spéciale qui le protège des ondes de téléphonie mobile. Plus...

La majorité des Suisses se méfient des ondes de la 5G

Sondage Les partisans des Verts et de l’UDC sont ceux qui se méfient le plus de la nouvelle technologie Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.